Salut Bonjour | Le retour du maquillage permanent!
/beautyandfashion/beauty

Le retour du maquillage permanent!

Maquillage permanents : les mauvais souvenirs des années 90

Pour plusieurs, le maquillage permanent est associé au maquillage figé à la Dynastie, aux sourcils artificiels et à des visages marqués à vie. Les professionnels de l'industrie essaient aujourd'hui de changer son image péjorative en vantant ses résultats naturels.

On a cette image, qui surgit inévitablement, de ces contours de lèvres très contrastés et de l’eye-liner qui vire au gris. C’est sans savoir que la dermopigmentation a énormément progressé et que les demandes ont évolué.

 

Maquillage permanent et semi-permanent

Très en vogue il y a une vingtaine d'années, cette technique qui consiste à pigmenter certaines zones du visage, remplace de manière plus ou moins durable certains produits de maquillage.

S’il y a quelques années, les résultats du maquillage permanent laissaient à désirer, aujourd’hui l’objectif premier des centres qui le pratiquent est de réaliser un maquillage extrêmement discret. Rehausser la couleur de la bouche en remplissant les lèvres avec une nuance naturelle, lumineuse et légèrement plus soutenue que leur couleur initiale, redessiner le contour de la bouche avec subtilité, intensifier le regard avec un fin tracé noir, modifier la ligne des sourcils ou encore sublimer le visage en le « décorant » d’un petit grain de beauté. La mouche à la Cindy Crawford étant encore le plus demandé.

La grande tendance actuelle est aux couleurs naturelles, les roses pâle, poudré ou un peu orangé. Le nude quoi.

Certaines personnes gardent le maquillage semi-permanent plus longtemps que d’autres. Et cela varie en fonction de plusieurs facteurs : l’exposition au soleil, la couleur choisie (plus la couleur est claire moins le maquillage tiendra), le renouvellement cellulaire (plus important chez les jeunes femmes), la tolérance en fonction de l’acidité de la peau. On comprend donc que la dermopigmentation dure dans tous les cas plusieurs années, ça fait rêver.

Le pigment va finir par s’estomper avec le temps, selon le type de peau de la personne, la partie du visage tatouée et la régénération normale des cellules. Des retouches sont donc à prévoir pour toutes les procédures ou presque, à des intervalles pouvant aller de 3 à 5 ans environ.

 

Le Microblading (maquillage semi-permanent)

Comme le pigment s’implante uniquement sur les couches supérieures de l’épiderme avec un appareil manuel, le maquillage n’est pas permanent. Lorsque la peau se régénère, le pigment est poussé vers la surface.

Contrairement au tatouage de sourcils, la finition du Microblading est très naturelle puisque les techniciennes tracent des traits ultras fins qui rappellent les poils.

La durée du pigment varie entre 9 à 12 mois. Le Microblading s’estompe tout en douceur après un an ou deux. Évidemment la durée varie selon le type de peau et la couleur du pigment.

Le prix varie évidemment d’un établissement l’autre, mais se situe généralement entre 350$ à 450$ plus taxes.

 

«Freckling», Une tendance actuelle consiste à se faire tatouer des taches de rousseur sur les joues et le nez.

On peut finalement utiliser le maquillage permanent pour se faire faire un grain de beauté stratégiquement placé, ou autre coquetterie du genre!

La couleur pâlit avec le temps et requiert des ajustements tous les 1 à 3 ans. Le coût d'un traitement « freckling » est de 250$ dans son salon.

Bien que cette procédure puisse convenir à certaines personnes, il faut garder en tête que cela demeure un tatouage au niveau du visage. C’est donc un pensez-y-bien!

Il existe d’autres façons (moins extrêmes) de s’approprier les taches de rousseur. En effet, l’an dernier, le maquillage de faux freckles a envahi nos fils d'actualité Instagram (#FakeFreckles).

 

Également dans le domaine du maquillage semi-permanent actuellement :

  • Le maquillage des paupières (trait d’eyeliner ou effet «ombre à paupière»)
  • Le maquillage des lèvres (pigment proche de la couleur naturelle de la peau, traçage avec lequel on peut faire un certain redessinage de la lèvre et ensuite remplissage)

À lire aussi

Et encore plus