Les québécois décrochent plus qu'ailleurs | SB
/videos
Chroniques télé

Les québécois décrochent plus qu'ailleurs

L'Institut du Québec dévoile une nouvelle étude qui rapporte que les jeunes Québécois décrochent beaucoup plus qu'ailleurs au pays. Le taux de diplomation sur 5 années dans le réseau public québécois ne s'est pratiquement pas amélioré en 10 ans, oscillant entre 59 et 65%. Le Québec présente la pire performance canadienne (64%). La situation des garçons du réseau public francophone est la pire. On fait le point avec Mia Homsy, directrice générale de l'Institut du Québec.

À lire aussi

Et encore plus