Littérature québécoise autour du feu de camp! | SB
/artsandentertainment/books
Livres

Littérature québécoise autour du feu de camp!

1- Histoires de gars

Auteurs : Jay Du Temple, Simon Lafrance et Patrick Senécal

Éditeur : Les éditions Goélette

 

Il y a de la testostérone dans ces trois histoires qui mettent en scène des hommes de différents âges et de tous les milieux. Jay Du Temple y va d’une autofiction savoureuse, qui décrit ses retrouvailles avec les amis du secondaire. Simon Lafrance aborde avec originalité les relations père-fils. Dans le récit de Patrick Senécal, on fait la connaissance de Jean-François, cinéaste à la recherche du long métrage qui fera de lui un artiste célèbre. Avec un groupe de copains, il se met en tête de tourner le premier vrai bon film porno, avec un scénario qui se tient. Tout un défi ! Trois histoires qui rendent un bel hommage à l’amitié masculine...même si elle est imparfaite.  

 

2- L’allégorie des truites arc-en-ciel

Auteure : Marie-Christine Chartier

Éditeur : Hurtubise

 

Pourquoi Maxime et Camille se compliquent-ils la vie ainsi ? Qu’est-ce qui les retient de tomber dans les bras l’un de l’autre ? Voilà les questions que se pose le lecteur, en parcourant cette histoire portée par les voix des deux amis. Il est vrai que tout a commencé un peu étrangement pour Max et Cam, puisqu’elle sortait avec le meilleur copain de celui-ci. Et comme la jeune femme a été blessée plus d’une fois, elle a du mal à s’abandonner, à faire confiance. Max, lui, a peur de gâcher leur relation. Une plume sensible, qui aborde avec tendresse la mince frontière entre l’amour et l’amitié.

 

3- La quête d’Alice Gagnon – Une fille de Chicoutimi

Auteure : Louise Chevrier

Éditeur : Hurtubise

 

Quelle jeune fille déterminée que cette Alice-Lauretta qui se rebelle contre le sort réservé aux aînées, qui deviennent inévitablement servantes. Campée au début du 20e siècle, dans la magnifique région du Saguenay, l’histoire de cette femme inspirante nous fait réaliser à quel point il fallait se battre si on voulait faire les choses différemment à cette époque. Et c’est ce qu’Alice fera, tout d’abord en laissant tomber son deuxième prénom qu’elle déteste, et en quittant la campagne de l’Anse-aux-Foins, pour s’installer à Chicoutimi, une ville moderne et électrifiée. À travers la quête d’Alice, le lecteur se retrouve plongé dans une municipalité prospère, rebâtie en grande partie, après le terrible incendie qui a rasé une partie de Chicoutimi, en 1912. Un ouvrage fascinant!

 

4- Petites mesquineries

Auteure : Caroline Moreno

Éditeur : Les Intouchables

 

Petit recueil de textes qu’on appelle des instantanés. On y présente 675 mesquineries qu’on dit parfois sans s’en apercevoir, ou de façon tout à fait consciente. Rigolotes, mais aussi grinçantes. En voici quelques exemples:

«Tu ne sors pas?» demande-t-elle à l’homme. «Pourtant, il fait un temps de chien.»

La femme à l’amie: «C’est un chauve qui a du toupet.»

Il demande : «Qu’est-ce que tu deviens ?» Elle répond : «Une autre.»

De courtes phrases qui parlent du quotidien, qui témoignent de discussions entre amis ou en famille, écrites de façon rythmée et accessible. De quoi alimenter les conversations autour d’un bon repas!

 

5- Ce qui se passe dehors

Auteure : Catherine Dorion

Éditeur : Hurtubise

 

Il est rare qu’un roman jeunesse traite de passion militante et celui-ci est vraiment captivant. Il nous transporte dans l’univers de Gabrielle, qui participe pour la première fois de sa vie à une manifestation. Pour l’adolescente de quinze ans, c’est une véritable révélation et elle rejoint le comité d’action politique avec enthousiasme. Son incursion dans ce monde qui lui est méconnu, ne se fait pas heurts...surtout qu’il y a le beau FX et le bouillant Émile, un garçon intègre et intense. Ensemble, ils apprendront ce qu’est la vie. Une intrigue aux rebondissements inattendus, qui parle de vrais enjeux sociaux, de fossé des générations, de solidarité et de premiers amours.

 

6- J’aime la maternelle avec Biscuit et Cassonade

Auteure : Claire Chabot

Conceptrice et photographe : Caroline Munger

Éditeur : Les éditions de la Bagnole

 

Cela peut paraître étrange de parler de maternelle à la fin de l’année scolaire, mais l’été est une période propice pour préparer doucement les petits à cette rentrée importante. Ce cahier d’exercices qui met en vedette le duo de peluches bien connu, propose des activités ludiques et formatrices, conformes au programme du Ministère de l’Éducation du Québec. Jeux d’association, devinettes, tableaux des cinq erreurs, coloriages, collages: de tout pour apprendre dans le plaisir. Biscuit et Cassonade font découvrir de nombreux univers aux enfants de quatre ans et plus : la cuisine, les saisons, les animaux, les voyages, etc. Parfait pour les journées de pluie!     

À lire aussi

Et encore plus