Suggestions lecture du 11 août 2018 | Salut Bonjour
/artsandentertainment/books
Livres

Suggestions lecture du 11 août 2018

1- Volkswagen blues

Auteur : Jacques Poulin

Éditeur : Lémeac – Nomades

 

Jack Waterman, un écrivain en déroute, part sur les traces de son frère, Théo, qu’il a perdu de vue depuis une quinzaine d’années. Son seul indice pour le retrouver : une mystérieuse carte postale envoyée depuis Gaspé. C’est à cet endroit qu’il fait la rencontre d’une jeune métisse surnommée la Grande Sauterelle, avec qui il se rendra jusqu’à San Francisco. Assoiffés de liberté, les deux voyageurs improbables suivent la piste des pionniers qui ont conquis l’Amérique, renouant ainsi avec leurs origines. Au cours de leur long périple, ils visitent des bibliothèques, des musées et des institutions, cherchant à comprendre l’histoire. Un roman d’errance, où la nostalgie et la désillusion nous font rêver d’une Amérique meilleure.

 

 

2- Les filles de Caleb (série de trois tomes)

Auteure : Arlette Cousture

Éditeur : Libre Expression

 

Émilie Bordeleau, Blanche Pronovost  et Élise Lauzé ont connu des vies bien remplies et bien différentes les unes des autres. À travers le destin de ces trois femmes exceptionnellement fortes, le lecteur suit l’évolution de la société québécoise sur cent ans, soit de 1892 à 1992. On s’attache instantanément à la têtue Émilie, qui enseigne avec passion et détermination, on admire la courageuse Blanche, qui se donne corps et âme dans sa mission d’infirmière en Abitibi, et on traverse un Québec en plein changement en compagnie de la douce Élise. On y suit les relations amoureuses des héroïnes, qu’elles soient déchirantes ou plus paisibles. Une œuvre marquante qui permet de comprendre tout le chemin parcouru par les femmes d’ici pour se tracer une place au soleil.

 

 

3- Ru

Auteure : Kim Thuy

Éditeur : Libre expression

 

La première oeuvre de cette auteure d’origine vietnamienne chérie des Québécois nous accompagne longtemps après notre lecture. On vibre avec la galerie de personnages mis en scène dans les courts récits qui composent l’histoire de cette famille de réfugiés vietnamiens, qui nous va droit au cœur. Kim Thuy raconte pêle-mêle les souvenirs de son enfance dans une maison de Saigon occupée par les soldats, de sa traversée dans une cale de bateau avec plus de deux cents personnes, de son arrivée à Granby à l’âge de dix ans et de son intégration à la communauté québécoise sans jamais oublier ses racines. Elle y livre ses réflexions intimes sur son fils autiste, et sur son besoin d’écrire, entre autres. Et elle rend hommage à tous les anges qu’elle a croisés dans son parcours. Une plume incomparable! 

 

 

4- Une saison dans la vie d’Emmanuel

Auteure : Marie-Claire Blais

Éditeur : Boréal

 

Dans un Québec de grande noirceur, Emmanuel, le dernier-né d'une famille de seize enfants, est élevé par la grand-mère Antoinette. Celle-ci règne sur les siens avec sévérité, en cette ère où le désir est synonyme de péché. Elle tente de sauver les enfants de cette extrême pauvreté en les envoyant au noviciat, mais ceux-ci rêvent plutôt de liberté. Certains se rebellent, à commencer par Héloïse, qui échoue dans un bordel. Jean Le Maigre, de son côté, est un poète tuberculeux qui met en mots le quotidien lugubre de la maisonnée. Pamphlet contre le Québec d’avant la Révolution tranquille et véritable critique du pouvoir religieux, ce roman nous montre un tableau troublant de ce que pouvait être la vie familiale à cette époque.

 

 

5- L’affaire Mélodie Cormier

Auteur : Guillaume Morissette

Éditeur : Guy Saint-Jean Éditeur

 

Voici un roman policier qui marque le début des aventures de l'inspecteur Héroux et qui nous tient en haleine tout au long des pages. Le mystère entourant la disparition de la petite Mélodie, alors qu’elle descendait de l’autobus scolaire, est total. Parallèlement à cette intrigue, le lecteur suit celle de Marco Genest, qui reçoit des lettres anonymes inquiétantes. L’auteur affirme détenir des informations cruciales sur la mort accidentelle de ses parents, lors d’une randonnée en forêt? S’agit-il vraiment d’un accident? Une histoire construite sans scène sanglante, qui favorise plutôt les énigmes et le suspense psychologique.

 

6- Paul a un emploi d’été

Auteur : Michel Rabagliati

Éditeur : La Pastèque

 

Figure importante de la bande dessinée au Québec, Michel Rabagliati a signé huit albums originaux mettant en vedette Paul, ainsi que quelques histoires supplémentaires. Cette fois-ci, on retrouve le personnage principal à la fin de son secondaire, alors qu’il travaille dans une imprimerie, à l’été 1979. Jusqu’à ce qu’un copain lui propose de venir les rejoindre dans le Nord, pour animer un camp d’été pour enfants défavorisés. Les activités ne manquent pas dans cette forêt que Paul ne trouve pas toujours accueillante : soirée musique au bord du feu, escalade de parois impressionnantes, baignade dans le lac. Au contact des jeunes, de la belle Annie et de toute la joyeuse bande du camp, Paul apprend à mieux se connaître et à grandir. Tendresse et plaisir au rendez-vous!

 


7- Le ballon d’Émilio

Auteure : Pierrette Dubé

Illustratrice : Aurélie Grand

Éditeur : Les 400 coups

 

L’aventure extraordinaire d’un ballon qui voyait grand : tel est le résumé de ce livre écrit par une ambassadrice de la littérature jeunesse québécoise, Pierrette Dubé, auteure de plus d’une trentaine d’ouvrages pour enfants, qui lui ont valu de nombreux prix.

Le récit à relais de cet album raconte le parcours inusité du ballon d’Émilio, que celui-ci lance par inadvertance par-dessus la clôture. Il se retrouve ensuite dans la rue, dans le métro, chez le marchand de fruits et à la plage. Chaque double page place le ballon dans un nouveau contexte, avec un personnage-animal différent, que ce soit un éléphant, une grenouille ou un ours. Truculent!

À lire aussi

Et encore plus