Suggestions lecture du 25 août | Salut Bonjour
/artsandentertainment/books
Livres

Suggestions lecture du 25 août

1. Les villes de papier     
Dominique Fortier     
Alto

 

Emily Dickinson demeure une énigme pour tous ceux qui admirent sa poésie : celle qui s’habillait toujours de blanc a vécu quasiment cloitrée et refusait que ses textes soient publiés. Près de deux siècles plus tard, par la magie des mots de Dominique Fortier, le mystère se fait moins opaque, l’auteure suivant la lumière qui traverse l’œuvre d’Emilly, pénétrant son intimité avec un immense respect, livrant la gravité comme la mélancolie, l’esprit si particulier de cette femme unique et la liberté à laquelle celle-ci n’a jamais renoncée.

Cette réflexion magistrale sur les lieux d’écriture nous subjugue par la subtilité des détails, la recherche historique distillée avec une adresse sidérante et son extrême originalité qui nous montre une Emily qui préfère les abeilles à Dieu...

La grâce absolue!

 

2. Les étrangères    
Lucie Lachapelle      
XYZ

 

Rose quitte la Gaspésie avec son bébé pour s’installer à Montréal, espérant tenir ainsi à distance les souvenirs d’une tragédie intime. Dans cet immeuble d’un quartier populaire, elle n’est pas la seule à avoir vécu un drame : Zeenat craint des représailles pour avoir épousé Rachid contre l’avis de son père et de sa communauté, Souad qui a fui les bombardements cache la vérité sur les erreurs de son fils, la terreur a rendu muet Tomislav et Perpétue refuse d’être à nouveau victime de violence.  S’ils vivent tous à leur arrivée dans une certaine méfiance de l’autre, la solidarité, l’empathie l’emportera sur les craintes qui les habitent, leur rendra le goût du bonheur.

Que ces étrangères sont émouvantes! Sans jamais basculer dans l’apitoiement, sans jamais forcer la note, Lucie Lachapelle peint avec un grande sobriété des personnages pétris d’authenticité, rendant toute la complexité de l’existence de ces êtres malmenés par le destin et terriblement attachants. Magnifique!

 

3. Chien-Loup        
Serge Joncour       
Flammarion

 

Une maison dans le Lot, au mont Orcières, un endroit éloigné de tout : Lise qui a besoin de paix loue le gîte, s’y installe avec Frank sans savoir qu’un siècle auparavant, un dompteur allemand y a habité avec ses fauves, qu’une tragédie s’est déroulée en ces lieux sauvages. En ces lieux où la folie de la guerre de 14-18 allait changer les habitants du petit village, révélant le courage des femmes et la veulerie de certains hommes.

Deux histoires racontées en courts chapitres, aussi passionnantes l’une que l’autre, qui disent la sauvagerie de la nature, sa puissance, les secrets de ses créatures, qui décrivent dans un style éblouissant l’âpreté des paysages, les dures exigences de la terre, les rêves d’amour ou de vengeance. Des portraits saisissants, une tension constante, une rare authenticité nous poussent à suivre ce chien-loup où qu’il aille.

 

4. Les meilleurs amis du monde     
Gilly Macmillan       
Les escales

 

Noah Sadler et Abdi Mahad sont amis depuis l’enfance et c’est ensemble qu’ils se rendent au vernissage du père de Noah, ensemble qu’ils quittent la soirée, prétendant rentrer se coucher. Mais les adolescents ont menti. On repêche quelques heures plus tard le corps de Noah dans le canal de Bristol. Entre la vie et la mort. Qu’est-il arrivé? Un témoin prétend qu’Abdi a poussé Noah dans le vide, mais Abdi, sous le choc, est incapable de donner sa version à l’enquêteur Jim Clemo. Celui-ci aurait-il dû insister et bousculer Abdi et ses parents refugiés de Somalie pour obtenir des réponses?

En nous faisant entendre en alternance les voix de Noah, de sa sœur, de l’enquêteur, d’Abdi, l’auteure lève le voile sur le passé traumatisant des réfugiés, oppose deux mères qui défendent chacune leur fils et place stratégiquement le lecteur au carrefour des vérités, captif des tragédies jusqu’à la dernière page. 

 
5. Les jumeaux de Piolenc     
Sandrine Destombes      
Hugo Thriller

 

 Eté 1989, Solène et Raphaël, jumeaux de onze ans disparaissent lors d’une fête populaire. Le village de Piolenc est en émoi, tout le monde cherche vainement les enfants. Trois mois plus tard, on retrouve le corps de Solène habillée d’une longue robe blanche. Mais qu’est devenu son frère? Et pourquoi trente ans plus tard deux autres enfants du même âge, dans le même village, disparaissent à leur tour? Jean Wimez, responsable de l’enquête au moment du premier drame secondera le capitaine Fabregas dans sa recherche de la vérité car il faut chercher dans le passé les réponses qui permettront peut-être de retrouver les gamins vivants.

Atmosphère lourde de menaces, intrigue dont le degré de complexité augmente à chaque page, personnages vraiment tordus : Sandrine Destombes nous rappelle avec habileté qu’il ne faut surtout pas se fier aux apparences...

 

6. Raconte-moi Kent Nagano     
Kim Nunès     
Le petit homme

 

Kent Nagano avait quatre ans lorsque sa mère lui a donné sa première leçon de piano et il n’a jamais cessé depuis de consacrer plusieurs heures par jour à la musique. Il a été tenté de devenir avocat, mais heureusement pour nous, il a choisi d’être chef d’orchestre. Les débuts n’ont pas été facile,  il a dû travailler comme chauffeur de taxi pour survivre en étudiant, mais Kent Nagano ne se décourage jamais! Et sa grande ouverture d’esprit, son intérêt pour les gens et les différentes cultures l’ont poussé à accepter des postes partout dans le monde...C’est ainsi qu’il a rejoint en 2006 l’OSM où il a su gagner rapidement le cœur des Montréalais.

En plus d’en apprendre beaucoup  sur ce personnage charismatique, les jeunes lecteurs trouveront dans cet ouvrage très complet, un glossaire, un lexique, une chronologie des évènements et personnages, un tableau de la composition d’un orchestre et quelques pages sur la rédaction de cette biographie.

 

7. La saga des trois petits pois    
Pierrette Dubé/Yves Dumont   
La courte échelle

 

Donald, Jean-Jacques et Réal vivent très heureux dans leur gousse, mais le destin des pois verts n’est pas d’y rester indéfiniment et à la fin de l’été, c’est la récolte et le début d’une grande aventure pour ces trois frères qui vont connaître le transport dans une énorme machine où Donald raconte tout de même des blagues sur les pois chiches avant de glisser sur un toboggan qui les mène dans une usine. Que d’étapes avant de se retrouver tous les trois dans le rayon des surgelés. Mais ça valait la peine pour rencontrer les grains de maïs si sympathiques et les carottes si charmantes...

Cette histoire très chouette, pleine de rebondissements, mise en valeur par des illustrations très expressives, permet aux enfants de découvrir toutes les étapes de la transformation des pois verts de la cueillette à l’assiette.

À lire aussi

Et encore plus