Des conseils pour franchir la frontière rapidement | SB
/sportsandtravel/travel
Voyage

Des conseils pour franchir la frontière rapidement

Shutterstock

Afin d'améliorer la fluidité aux postes frontaliers pour faciliter le passage des voyageurs, l'Agence des services frontaliers (ASFC) offre quelques conseils aux vacanciers.

L'attente étant l'un des principaux écueils du passage aux frontières, l'ASFC recommande d'éviter de partir en voyage au début d'un long week-end ou un jour férié. Une stratégie qui permettra d'éviter des moments de pointe. S'il n'y a pas d'autre option, on suggère alors d'éviter de se présenter à la frontière entre 14 h et minuit.

Le temps d'attente est indiqué en ligne sur le site de l'ASFC pour les principaux points de passage aux frontières, ce qui permet d'éviter des bouchons monstres.

Il importe également d'avoir en main les pièces d'identité appropriées, surtout si des enfants en bas âge font partie du voyage. La présence d'enfants est toujours associée à une attention supplémentaire de la part des agents frontaliers. Les parents qui voyagent seuls ou qui sont dans une situation de garde partagée ou légale ont tout avantage à garder avec eux des copies des documents juridiques sur leur droit de garde.

 

AU MOMENT DU RETOUR AU PAYS
De retour au pays, mieux vaut avoir en main tous les reçus des marchandises achetées, ainsi que les factures d'hôtel, qui peuvent prouver la durée de votre séjour. Le mieux est de rassembler tous les reçus en un même endroit.

L'ASFC rappelle qu'il est possible de rapporter sans pénalité 200 $ CAN pour un séjour de 24 heures et de 800 $ CAN pour une absence de 48 heures ou plus. Ces montants incluent les produits alcoolisés et de tabac, pour lesquels il faut aussi respecter des conditions.

Les Canadiens qui séjournent à l'étranger doivent aussi éviter de rapporter au pays des marchandises interdites ou encore restreintes, dont certains produits végétaux, certaines espèces animales et des armes.

À lire aussi

Et encore plus