Salut Bonjour | Des conseils pour laver son chat... si nécessaire!
/homeandfamily/pets

Des conseils pour laver son chat... si nécessaire!

« De façon générale, ce n’est pas nécessaire, puisque le chat fait ce travail naturellement », explique Frédéric Sauvé, professeur en dermatologie vétérinaire à l’Université de Montréal. Par contre, lorsqu’on possède un chat obèse qui peine à se laver ou un Sphynx (chat sans poil) qui sécrète beaucoup de sébum, créant un dépôt de gras sur vos coussins, il peut être judicieux de laver son fidèle compagnon.

 

Si l’on veut tout de même aller de l’avant, il faut connaître quelques bases, question de ne pas faire de mal à son animal... et à soi-même! D’abord, plus un chat est habitué à prendre un bain jeune, plus l’exercice sera facile. À l’inverse, si on lui donne un bain pour la première fois à l’âge de huit ans, votre animal de compagnie sera certainement paniqué.

 

Pour débuter, privilégiez un bac ou un lavabo avec un peu d’eau tiède, de sorte que seules les pattes de votre chat trempent dans l’eau. Humidifiez votre débarbouillette pour le nettoyer. Augmentez le niveau d’eau à chaque fois et lorsque vous sentez que votre chat est prêt, vous pouvez utiliser la douche téléphone. Autre solution : utiliser des produits moussants à sec ne demandant pas de rinçage. Parcontre, ces produits n’ont pas l’effet détergent et dégraissant du shampooing. Peut-on utiliser son propre shampooing ? M. Sauvé affirme que ce n’est pas nécessairement mauvais, comme on pourrait le croire. « La peau de votre animal ne tombera pas si vous utilisez Pantene, mais idéalement, il est recommandé d’utiliser un shampooing pour animaux puisque le pH est différent. » Si votre chat a une maladie de peau, un shampooing médicamenté spécifique pour sa maladie sera requis.

 

Après le bain, place au séchage. Il vaut mieux utiliser un séchoir que de laisser votre chat se lécher. Comme pour le bain, votre animal n’aimera peut-être pas cet instrument bruyant qui provoque de la chaleur. Faites attention : à température élevée, si vous séchez trop longtemps au même endroit, vous risquez de brûler votre chat. Une température basse et un mouvement de rotation sont recommandés. Comment terminer cette besogne sans égratignure ni morsure? « Il n’y a pas de truc magique, soutient le professeur. Ça peut paraitre un peu drastique, mais on peut prendre l’animal par la peau du cou ou encore, lui mettre un collier élisabéthain. »

À lire aussi

Et encore plus