/homeandfamily/pets
Animaux

Tout savoir sur les tiques

Shutterstock

Le mois de mars est le mois de la sensibilisation aux tiques. Pourquoi si tôt, quand il y a encore de la neige? Parce que la tique du chevreuil, alias la tique à pattes noires, sort généralement de sa dormance dès qu’il fait plus de 4 degrés Celsius et peut infester nos animaux domestiques et possiblement leur transmettre la maladie de Lyme. Voici quelques réponses à des questions fréquentes concernant cette tique.

 

À quoi ressemble une tique?

Une tique ressemble un peu à une petite araignée, car elle a 8 pattes (4 paires). Son corps est divisé en deux parties: une petite tête et un plus gros abdomen. Celui-ci se gonfle et grossit lorsque la tique boit un repas de sang sur un mammifère. Parfois, entre les poils de notre animal, on pense que l’on aperçoit comme une petite verrue ayant la texture de la cuirette. Si on regarde de plus près, on verra les petites pattes.

 

Y a-t-il une seule sorte de tique dans nos régions?

Au Québec, 12 espèces de tiques ont été recensées et peuvent piquer l’homme et les animaux. La tique du chevreuil (Ixodes scapularis de son nom scientifique) est certainement celle qui nous intéresse le plus actuellement puisqu’elle peut transmettre la maladie de Lyme. Voici un lien fort utile vers le guide d’identification des tiques au Québec : https://www.inspq.qc.ca/guide-d-identification-des-tiques-du-quebec.

 

Est-ce que les chiens sont à risque de développer la maladie de Lyme lorsqu’une tique les mord?

Oui, les chiens peuvent attraper la maladie de Lyme si la tique qui les mord est une tique à pattes noires et qu’elle est elle-même infectée par la bactérie qui cause la maladie. Au Québec, environ 14-15 % de ces tiques sont infectées par la bactérie. Par contre, les chiens sont un peu plus résistants que les humains à cette maladie et ne tombent pas tous malades.

 

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme chez le chien?

Chez le chien atteint, les symptômes se développent environ 2 à 5 mois après la morsure de la tique infectée. Il présentera souvent une boiterie, intermittente et qui peut aussi changer de patte. Il peut aussi avoir une légère fièvre, de la fatigue et un manque d’appétit.

 

Comment puis-je diminuer efficacement les risques chez notre chien?

L’important est de tenir votre chien en laisse et de l’empêcher de se promener dans les bois, les sous-bois ou les boisés et, aussi, partout où l’herbe est haute et où il y a des buissons et des arbustes. Il faut aussi vérifier chaque jour la présence de tiques dans le pelage de votre chien et les retirer le plus rapidement possible. Il faut savoir que plus la tique passe de temps sur le chien, plus les chances de lui transmettre la maladie augmentent. Il y a aussi d’excellents produits vétérinaires qui peuvent repousser et tuer les tiques rapidement. Consultez votre médecin vétérinaire à ce sujet, car il y a de nombreux produits sur le marché, mais ils ne répondent pas nécessairement tous à vos besoins à et ceux de votre animal.

 

Comment puis-je me renseigner un peu plus sur ce sujet ?

Dans le cadre du mois de la sensibilisation aux tiques, l’Association canadienne des médecins vétérinaires a publié une douzaine de capsules vidéo de très bonne qualité sur le sujet des tiques.

À lire aussi

Et encore plus