/sportsandtravel/outdoors
Sports & Plein air

4 conseils pour débuter l'entraînement avec bébé

Shutterstock

Vous avez hâte de recommencer à bouger après l’accouchement ? Voici la marche à suivre pour se remettre en forme avec bébé en toute sécurité.

 

1. Quand recommencer ?

Avant de reprendre l’entraînement, assurez-vous d’avoir le feu vert de votre médecin. La majorité des femmes peuvent recommencer à s’entraîner environ quatre semaines après l’accouchement, sauf dans le cas d’une césarienne où on doit attendre environ douze semaines. Il est très important de faire vérifier vos abdominaux par votre médecin ou un entraîneur certifié. La majorité des femmes ont une séparation des muscles grands droits qui s’opère tout au long de la grossesse en raison des muscles qui s’étirent. C’est ce qu’on appelle la diastase. Il faut compter quelques semaines avant que les abdominaux se referment avant quoi plusieurs exercices sont contre-indiqués. Un entraîneur certifié pourra vous guider vers des alternatives sans danger. Si vous avez trop la bougeotte, rien ne vous empêche de faire travailler les muscles de vos bras aussitôt après l’accouchement.

 

2. Où s’entraîner ?

Vous pouvez vous entraîner dans le confort de votre maison avec des DVD d’entraînement ou en suivant le programme d’un entraîneur certifié ou dans un centre de conditionnement physique. De plus en plus d’endroits offrent des cours maman & bébé qui vous permettent de vous remettre en forme tout en ayant bébé près de vous, en portage ou dans vos bras en guise de poids.

 

3. Écoutez votre corps.

L’objectif de mise en forme dans les premières semaines suivant l’accouchement devrait être la rééducation pelvienne et abdominale, et non la perte de poids. Évitez tous les exercices comprenant des sauts comme la course, la corde à danser ou les jumpings Jack. Ils risquent d’entraîner une descente de vessie et de causer ou d’aggraver des problèmes de fuites urinaires. Si vous ressentez un inconfort ou une douleur, cessez l’exercice et changement de mouvement. Dans le cas d’une douleur abdominale ou d’une lourdeur au niveau pelvien (signe d’une possible descente des organes), mieux vaut cesser l’entraînement.

 

4. Soyez prévoyantes !

Si vous sortez à l’extérieur de la maison avec bébé, apportez un petit tapis d’éveil, sur lequel vous pourrez le déposer pendant que vous vous entraînez, quelques jeux et tout le nécessaire en cas que bébé ait faim ou ait besoin d’être changé de couche.

 

Bon entraînement ! 

 

À lire aussi

Et encore plus

© 2018 Québecor. Tous droits réservés.