/homeandfamily/pets
Animaux

4 critères pour définir le chien parfait pour vous

Shutterstock

Que vous habitiez dans un appartement en ville ou dans une grande maison de campagne, que vous soyez sportif ou plutôt passif, avec ou sans enfants, certaines races de chiens sont plus ou moins adaptées à votre situation et votre style de vie. Malgré que le chien parfait n'existe pas, voici 4 critères importants à considérer pour faire un choix éclairé.

 

1. Le niveau d’énergie.

Certaines races de chiens ont besoin de plus d’attention que d’autres. Faites un choix en fonction du temps que vous aurez à lui accorder et à votre style de vie. Si vous êtes plutôt sédentaire et que le chien passera plusieurs heures par jour dans la maison, privilégiez des races avec un faible niveau d’énergie comme le chow-chow ou le bouledogue par exemple. Si vous êtes une personne très active et sportive et que vous aimeriez que votre chien vous accompagne partout, des races comme Boston Terrier, braque allemand et Jack Russel conviendront parfaitement avec leur niveau d’énergie élevé.

 

2. Le tempérament.

Certaines races sont mieux disposées que d’autres à vivre avec des enfants puisqu’elles savent faire preuve de douceur et de patience avec eux. Dans les grands formats, le labrador, le golden retriever et le terre-neuve sont de parfaits compagnons pour les enfants pour leur côté protecteur et joueur. Chez les petits chiens, le caniche et le chihuahua s’entendent très bien avec les enfants.

 

3. L’obéissance.

Privilégiez les chiens faciles à dresser aux chiens têtus si vous n’êtes pas une personne patiente et persévérante. Certaines races de chiens sont plus difficiles à éduquer que d’autres, dont le Doberman, le Bull terrier ou le rottweiler. S’il s’agit de votre premier chien et que vous n’avez aucune expérience en dressage canin, privilégiez d’autres races plus dociles comme le bouvier australien, l’épagneul ou le border collie.

 

4. L’apparence physique.

Plus qu’une question d’esthétisme, l’apparence de votre chien est intimement reliée au temps d’entretien que demandera son pelage par exemple et au budget qu’il vous coûtera en nourriture et en soins vétérinaires.

 

À lire aussi

Et encore plus