Suggestions de lecture du 17 novembre 2018 | SB
/artsandentertainment/books
Livres

Suggestions de lecture du 17 novembre 2018

 Voici les suggestions de lecture de Nathalie Roy pour la semaine du 12 novembre 2018.   

  

 1– Devenir  

 Auteure: Michelle Obama
Éditeur: Fayard  

 La très attendue autobiographie de l’ex-première dame des États-Unis est un ouvrage fascinant qui raconte la vie extraordinaire d’une femme ordinaire, comme le dit si bien Michelle Obama. De son enfance, qu’elle a vécue dans le quartier populaire de South Side, à Chicago, à ses huit années à la Maison-Blanche, en passant par son travail d’avocate et sa vie de famille, la femme de 54 ans se livre avec générosité et profondeur. Autant elle nous amène dans ses débuts amoureux avec Barack Obama, un passage agréablement teinté de romance, autant elle évoque son malaise devant le fait que tant d’Américaines aient voté pour Donald Trump, quand on connaît son côté misogyne. Elle aborde aussi plusieurs sujets délicats, tels ses problèmes de fertilité et sa thérapie de couple avec l’ex-président. Tout au long de l’ouvrage, on sent que Michelle Obama s’est toujours battue pour faire sa place en tant que femme noire dans un milieu d’hommes blancs. Inspirant!  

  

 2– Une irrésistible envie de fleurir  

 Auteure: Christine Michaud
Éditeur: Édito  

 À 45 ans, Juliette est animatrice d’une populaire émission de télé, dont elle est remerciée du jour au lendemain. De plus, elle découvre aussi que son amoureux n’est pas l’homme qu’elle croit. Dévastée par cette «tornade de vie», Juliette part à la recherche d’elle-même, en empruntant plusieurs chemins parfois cahoteux. Après un séjour en France, c’est finalement l’île d’Orléans qui l’appelle, où une fillette de sept ans, Adélaïde, et une dame remplie de sagesse, Marie-Luce, vont l’aider à fleurir de nouveau. Un trio féminin hyper attachant! Le premier roman de cette auteure qu’on connaît bien pour ses ouvrages de spiritualité aborde avec intelligence et tendresse la psychologie positive qu’on nomme la science du bonheur.  

  

 3– Montréal insomniaque  

 Auteur: Francis Juteau
Éditeur: Éditions au carré  

 Une nuit à flâner dans six quartiers de Montréal, de Rosemont à Hochelaga, en passant par le Mile-End et bien d’autres. Douze heures à observer la vie nocturne, à se questionner, à rêver, à avoir peur, à écrire... et à penser à celle qu’il aime, celle qui quitte tout dans quelques heures pour Vancouver. Sa douce lui a donné rendez-vous dans un café, le matin de son départ. Pour tromper ses angoisses et calmer son imagination débordante, il passe la nuit à errer devant la Place Gérald-Godin, le marché Jean Talon, le Carré Saint-Louis, etc. Un premier roman à la fois poétique et réaliste, qui nous transporte dans le cœur de cet homme auquel on s’attache rapidement, en plus de nous faire présenter Montréal comme on ne l’a jamais vue.  

  

 4– Vent du large – Dans l’univers de La Saline  

 Auteure: Louise Lacoursière
Éditeur: Libre Expression  

 Rébecca Ricard, sa sœur Marie-Ange et leur frère Benjamin vivent de profonds bouleversements, en cette fin du XIXe siècle. Victimes d’un père incestueux et violent, maintenant décédé dans des circonstances tragiques et suspectes, les trois adultes sauront-ils panser leurs blessures? Rébecca trouve refuge dans l’automutilation, une activité jugée démoniaque à l’époque, Benjamin, journaliste de métier, cache son attirance pour les hommes, et Marie-Ange, nouvellement maman, s’accroche à sa foi.  

 Campé dans la région de Trois-Rivières et à Montréal, ce roman documenté avec rigueur aborde plusieurs thèmes contemporains avec toute la sensibilité propre à l’auteure. Issu de l’univers de La Saline, la précédente trilogie à succès de Louise Lacoursière, Vent du large se lit de façon autonome... et avec beaucoup de plaisir!  

  

 5– Astérix chez les Québécois  

 Auteur: Tristan Demers
Éditeur: Hurtubise  

 Cet album documentaire, qui plaira tant aux néophytes qu’aux connaisseurs de la bande dessinée, analyse les liens qui unissent les Québécois aux célèbres Gaulois, de façon ludique. Et ces liens-là, ils sont puissants. À commencer par le combat identitaire de nos amis irréductibles et le nôtre: tous résistent à l’envahisseur. Et n’est-il pas exact que nous ressemblons à ces chers copains qui se définissent comme courageux, rigoleurs, bagarreurs, amicaux et amateurs de bonne chère? On y retrouve une multitude d’anecdotes, de faits historiques, d’informations inédites, de caricatures, de publicités, etc. On y apprend aussi que les aventures d’Astérix et d’Obélix sont apparues au Québec dans le journal La Patrie, en 1965... une histoire d’amour qui dure encore aujourd’hui. Par Toutatis, quel album formidable!  

  

 6– Les Nombrils – Tome 8   

 Auteurs: Delaf et Dubuc
Éditeur: Dupuis  

 Nos trois copines sont de retour et elles sont maintenant à l’heure des choix. On les verra évoluer au fil des pages, mais pas nécessairement de façon positive. Karine performe dans un groupe rock et elle réalise que c’est vraiment prenant. Pour son plus grand malheur, Jenny est amoureuse d’Hugo, qui ne s’intéresse pas du tout à elle. Vicky, toujours manipulatrice, amène Jenny à changer de tête... ce qui ne sera pas pour le mieux. D’ailleurs, ces deux dernières doivent cohabiter dans la même chambre puisque le père de Vicky est en couple avec la mère de Jenny, une situation difficile à accepter pour la belle brunette, dont la famille ne roule plus sur l’or. Nos deux bédéistes estriens s’en donnent à cœur joie dans ce nouvel opus qui réunit tout ce qu’on aime des Nombrils: amitié, trahison, narcissisme... et une bonne dose d’humour!  

  

 7– La princesse endormie  

 Auteure: Marie-Josée Gauvin
Illustratrice: Cara Marmina
Éditeur: Éditions Les Malins  

 Quelle touchante histoire de solidarité que celle de Princesse Cici, plongée dans un profond sommeil après qu’un éclair lui a piqué la tête! Réveillée par un oiseau qui lui caresse les cheveux, Cici est toutefois toujours fatiguée et elle ne cesse de s’endormir n’importe où et n’importe quand... même quand elle joue au hockey. Ses parents et son entourage sont bien décidés à l’aider à rester éveillée, surtout que la saison des bals bat son plein. Y parviendront-ils? Cet album aux magnifiques illustrations colorées propose aussi un jeu interactif «cherche et trouve». Un récit original qui permet d’expliquer le deuil aux enfants.

À lire aussi

Et encore plus