5 conseils pour conserver votre sapin naturel | SB
/homeandfamily/christmas
Tout pour Noël

5 conseils pour conserver votre sapin naturel

Pour profiter d’un joli sapin de Noël tout au long du temps des Fêtes et limiter la chute des aiguilles, il vous suffit de suivre ces cinq étapes faciles!

 

1. Assurez-vous de sa fraîcheur au moment de l’achat
Lorsque vous choisirez votre sapin, vérifiez qu’il est bien frais. Les aiguilles doivent être vertes et lorsque vous glissez votre pouce et votre majeur sur une branche, il ne doit pas en tomber plus d’une dizaine.

 

2. Déterminez l’emplacement idéal
Les sapins n’aiment pas les brusques changements de température. Afin d’éviter une chute accélérée des épines, il est important de tenir votre arbre de Noël à l’écart des sources de chaleur comme les radiateurs, la cheminée ou les fenêtres ensoleillées. Également, privilégiez les lumières à DEL puisqu’elles dégagent moins de chaleur que celles traditionnelles. Finalement, en plus de vous assurer d’y avoir accès facilement, vérifiez que le diamètre du pied est suffisant pour accueillir le tronc de l’arbre ainsi qu’un récipient pouvant contenir un minimum de quatre litres d’eau.

 

3. Taillez le tronc
Moins de quatre heures avant d’installer votre sapin, sciez une rondelle d’environ deux cm à la base du tronc en prenant soin de ne pas retirer l’écorce comme celle-ci est nécessaire à la bonne circulation de l’eau dans l’arbre donc à la préservation de sa fraîcheur.

 

4. Portez une attention particulière au premier arrosage
Les experts conseillent d’utiliser de l’eau tempérée histoire de faciliter la circulation rapide de la sève. Notez également que votre arbre absorbera environ quatre litres d’eau le premier jour de son installation. Vérifiez régulièrement que le pied est bien trempé sinon la sève scellera la base et il vous faudra le tailler à nouveau.

 

5. Prévoyez un arrosage quotidien
Il est important d’arroser votre arbre de Noël de manière assidue puisqu’il consommera environ un litre d’eau par jour. Vous pouvez également vaporiser ses branches en veillant à débrancher les lumières et en évitant d’asperger les décorations plus fragiles. Afin de prévenir les oublis, il peut s’avérer utile d’attitrer cette tâche quotidienne à un membre de la famille ou encore de prévoir un calendrier d’arrosage.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site web de l’Association des producteurs d’arbres de Noël du Québec.

À lire aussi

Et encore plus