Salut Bonjour | L'art de recevoir et d'être reçu
/wellbeing/psycho

L'art de recevoir et d'être reçu

Le temps des Fêtes multiplie les occasions de recevoir et d’être reçu. Mais ce n’est pas toujours facile de bien recevoir et d’être un bon invité. Ingrid Falaise a rencontré la spécialiste de l’étiquette, Julie Blais-Comeau, pour avoir des conseils.

Les règles de base

Quand on a un doute sur quelque chose, comme le code vestimentaire, on s’informe.

On sait que la politique et la religion sont des sujets plus délicats et que ce ne sont peut-être pas les meilleurs à aborder dans une soirée bien arrosée.

On profite plutôt de ce moment pour remercier, féliciter, poser des questions pour en connaître davantage sur nos collègues et ainsi tisser de meilleurs liens.

Le cadeau d’hôtesse

C’est une coutume qui nous permet de ne pas avoir à recevoir la personne qui nous a reçus. Quand on est reçu, la tradition veut que l’on reçoive à notre tour.

Une façon de dire merci à la personne qui nous reçoit, et d’annuler notre « dette » envers elle, c’est d’offrir un cadeau. Mais aujourd’hui, le cadeau d’hôtesse est une marque de gratitude.

D’abord, il faut savoir que les cadeaux qui ont le plus de succès, ce sont les choses qui ne durent pas : les produits du terroir, les chocolats et les bouteilles d’alcool par exemple.

La chose très tendance cette année : offrir un cactus.

Côté prix, on opte pour un cadeau d’environ 45 $ si l'on passe le week-end ou d’une vingtaine de dollars si l'on y est pour la soirée.

Si jamais vous avez oublié d’apporter un cadeau, le lendemain, vous pouvez envoyer des fleurs avec un mot de remerciement.

 

À lire aussi

Et encore plus