6 villes cubaines qui valent le détour | Salut Bonjour
/travel/destinations

6 villes cubaines qui valent le détour

C’est vrai que les plages de Cuba sont dures à battre. Mais avez-vous vu le reste du pays? Les petites villes coloniales, les chaînes de montagnes, les forêts de palmiers royaux et tous ces bars qui laissent échapper leurs airs de son et de salsa?

Si La Havane est un incontournable absolu et plus prisé que jamais, ce n’est pas la seule à mériter votre attention.

Pensez aussi aux villes suivantes si vous avez le goût d’explorer Cuba loin des tout inclus, en prenant tout votre temps.

 

Trinidad

Instagrammable à souhait, Trinidad est une petite ville coloniale qui a connu son âge d’or au 19e siècle grâce à l’industrie sucrière. Et c’est un peu comme si elle n’avait pas bougé depuis cette époque, avec ses rues pavées, ses chevaux, ses maisons multicolores et son «centre-ville» qui s’anime le soir venu. Au loin, vous verrez les montagnes de la Sierra del Escambray et, tout autour, la jolie vallée de Los Ingenios. Beaucoup d’excursions d’un jour se rendent à Trinidad de Cuba, mais ça vaut la peine d’y passer plus de temps que ça.

 

Baracoa

À l’extrémité est de l’île, Baracoa est une autre Cuba. Entourée de végétation extra touffue, c’est la plus ancienne (1511) et la plus isolée des villes de l’île. Plages, rivières sauvages, maisons de bois colorées, usine de chocolat embaumant l’air, petits hôtels ou Airbnb... On s’y rend pour s’imprégner de l’atmosphère d’un autre âge, pratiquer son espagnol au centre-ville et faire une randonnée sur le Yunque, le mont au sommet plat qui veille sur Baracoa. Un lieu pour ceux qui veulent vivre Cuba en mode aventurier.

 

Santiago de Cuba

Berceau de la révolution et lieu de repos de Fidel Castro, Santiago de Cuba est la deuxième plus grande ville de l’île avec environ 500 000 habitants. C’est ici que l’héritage afro-cubain est le plus présent au pays. Tropicale et bouillante de culture, elle vous promet des journées colorées (architecture coloniale, musées...) et des soirées bien «caliente» grâce à ses nombreux clubs de danse et de musique!

 

Cienfuegos

«Si Cuba a un Paris, c’est définitivement ici», écrit Lonely Planet. Surnommée la «perle du Sud», Cienfuegos est une ville portuaire qui, de fait, a été fondée par des Français. Cela lui donne une touche différente des villes coloniales espagnoles du reste du pays, avec une architecture classique à découvrir dans le centre-ville. Commencez par le parc José Martí, et ne ratez pas non plus le secteur Punta Gorda pour admirer de grandes demeures des années 1920, au bord de l’eau.

 

Camagüey

Troisième ville du pays, Camagüey est connue pour ses nombreuses églises baroques, pour sa scène littéraire et artistique (notamment son Ballet) et pour ses rues labyrinthiques et colorées où on aime se perdre tranquillement. On se concentre dans son centre historique colonial, désormais inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, et on n’hésite pas à passer une soirée musicale typique à la Casa de la Trova.

 

Viñales

D’accord, ce n’est pas une ville. Viñales est une vallée que l’on peut explorer à partir du petit village du même nom. Prêts à découvrir des paysages inattendus et des villages ruraux traditionnels? La région est parsemée de champs de tabac et d’étonnants «mogotes», des montagnes de calcaire aux formes imposantes. Partez à leur rencontre pied, à vélo ou à cheval, explorez les cavernes du coin ou – mieux encore – passez la nuit dans une casa particulare (gîte) pour vivre une immersion mémorable.

 

Sources: nos archives, les guides Ulysse, Le Routard, Frommer’s et Lonely Planet.

À lire aussi

Et encore plus