Ce qu'il faut savoir sur l'adoption | Salut Bonjour
/homeandfamily/familylife

Ce qu'il faut savoir sur l'adoption

L’adoption est un défi de taille tant pour l’enfant que pour ses parents d’adoption. Comment se préparer à l’arrivée d’un enfant adopté ? Est-ce que le lien d’attachement est différent ? Comment aborde-t-on ce sujet avec notre enfant et à quel âge ? Voici 4 éléments importants à savoir sur l’adoption.

 

1. Chaque enfant est unique

Il n’y a pas deux cas similaires. Comme pour une naissance biologique, c’est différent d’un enfant à l’autre. Même s’il est recueilli dès sa naissance, l’enfant adopté porte en lui une histoire et un bagage unique. L’enfant adopté n’est pas une page blanche, ses parents adoptifs doivent prendre en considération son passé sans jamais le renier. 

 

2. S’attacher l’un à l’autre

L’enfant doit également adopter ses nouveaux parents. Ce n’est pas toujours simple et c’est un processus qui peut prendre du temps. Il faut apprendre à se familiariser l’un à l’autre, à s’apprivoiser tranquillement... Il faut se rappeler que l’enfant adopté a été déraciné, parachuté dans une nouvelle famille, et qu’il ne l’a pas décidé, contrairement aux parents l’ont attendu et espéré. 

 

3. Le processus d’identification

La question d’identité est fondamentale à l’épanouissement d’un être. Elle devient probablement centrale chez les enfants adoptés. Les parents adoptifs doivent donc veiller à renforcer l’identité de l’enfant, son sentiment d’appartenance à sa famille, à son milieu social, mais aussi à sa culture d’origine.

Qu’il soit d’ici ou d’ailleurs, il est à la fois l’enfant de ses parents adoptifs et l’enfant d’une autre origine. Il faut toujours lui parler de son origine et ne jamais rendre ce sujet tabou. 

 

4. La quête identitaire

Même s’il reçoit beaucoup d’affection, l’enfant adopté en vient un jour ou l’autre à se poser des questions sur ses origines. 

Il faut accepter que l’enfant recherche ses parents biologiques s’il en ressent le besoin. Il faut aussi lui venir en aide et l’accompagner. Il est également préférable d’informer de l’adoption l’entourage proche, mais sans entrer dans le détail. 

Une chose est sure : pour chacun de ces points importants, la communication et l’écoute sont primordiales.

À lire aussi

Et encore plus