Voyez 7 bonnes raisons d'aller en Nouvelle-Zélande! | SB
/misc
Destinations

Voyez 7 bonnes raisons d'aller en Nouvelle-Zélande!

Shutterstock

Il y a probablement autant de bonnes raisons de visiter la Nouvelle-Zélande qu’il y a de kilomètres qui nous séparent de ses deux îles magnifiques. Mais comme il serait exagéré de vous proposer une liste de 14 000 coups de cœur, on va s’en tenir à sept ! Voici donc sept grandes ou petites choses à ajouter à votre futur road trip sur l’île du Sud et l’île du Nord.

 

1. Le fjord Milford Sound

Shutterstock

La région du Fiordland, c’est la Nouvelle-Zélande comme plusieurs se l’imaginent : montagneuse, sauvage, grandiose. Et le Milford Sound est probablement sa plus grande vedette. Long de 16 km, ce fjord se distingue par ses parois abruptes et ses pics faisant jusqu’à 1000 m de haut. Pour l’admirer, prenez part à une croisière jusqu’à l’océan, partez en kayak ou payez-vous un vol panoramique... et croisez les doigts pour qu’il pleuve ! Vous verrez alors des centaines de cascades dégringoler des sommets. Milford Sound est le seul fjord du Fiordland que l’on peut rejoindre par la route, et cette dernière vous rappellera sûrement le Seigneur des Anneaux.

 

2. Les plages noires de Raglan

Shutterstock

Raglan est une petite ville décontractée au bord de la mer de Tasman. C’est LA destination surf de la Nouvelle-Zélande, mais pas besoin d’être surfeur pour apprécier ses longues plages de sable noir et les flat white de ses nombreux cafés. Suivez votre première leçon de surf avec Raglan Surfing School, marchez pendant des heures sur la plage Ngarunui et goûtez les saveurs locales à la terrasse du Wharf Kitchen Bar. Puis, endormez-vous dans un des appartements de Bow Street Studios ou un des wagons de train convertis en cabines rustiques de Solscape. Un petit séjour cool garanti, à 2 h de voiture d’Auckland.

 

3. L’art urbain de Christchurch

Shutterstock

En 2011, la deuxième ville du pays a été secouée par un tremblement de terre d’une magnitude de 6,3, qui a fait 185 victimes et affecté 90 % de ses édifices. Sept ans plus tard, les cônes orange et les échafaudages sont toujours là, mais Christchurch se reconstruit avec une bouillonnante créati­vité. La ville est pleine de murales, de graffitis, de sculptures et d’installations artistiques. Armez-vous de la carte interactive « watchthisspace.org.nz » et marchez sur les pas des artistes locaux et internationaux qui ont redonné vie aux rues. Leur travail a valu à Christchurch une place dans le classement Lonely Planet des capitales mondiales de l’art de rue. 

 

4. Le Sherwood de Queenstown

Page Facebook Sherwood

La ville de Queenstown, avec ses monts Remarkables et son grand lac Wakatipu, est un incontournable de l’île du Sud. On la surnomme la « capitale de l’aventure » parce qu’on peut y faire du bungee, du ski, du rafting et tous les sports d’aventure imaginables. Notre coup de cœur va cependant à un hôtel : Le Sherwood, un motel des années 1980 récemment rénové et repensé avec un grand souci écologique. Il est alimenté à 100 % à l’énergie solaire et son design moderne incorpore du matériel recyclé sans qu’on s’en rende compte (rideaux, planchers, objets déco). Avec son foyer extérieur, son restaurant servant des produits locaux, ses ateliers de vélo et ses cours de yoga, c’est une mini-destination en soi. (À partir de 160 $ NZ par nuit.)

 

5. L’univers du Hobbiton

Site Destination Nouvelle Zélande

Les amateurs de Tolkien ne pourront passer à côté de l’attraction numéro 1 de la Nouvelle-Zélande­­­ : le Hobbiton Movie Set. Au milieu des collines de l’île du Nord, ce site n’est nul autre que le décor ayant fait office de pays des Hobbits (La Comté) dans les trilogies cinématographiques du Seigneur des Anneaux et du Hobbit. Vous pourrez choisir entre différents tours guidés pour découvrir les 44 maisons et le pub The Green Dragon du « vrai » pays de Bilbo­­­.

 

6. Les 53 km de la Milford Track

Shutterstock

Pays de grands espaces, la Nouvelle-Zélande a largement de quoi user vos bottes de marche. Son sentier de randonnée le plus fameux fait 53,5 km, se parcourt en quatre jours et se nomme Milford Track. Cols montagneux, forêts humides, cascades et ponts suspendus... Ce trajet isolé reliant Te Anau au fameux Milford Sound donne du fil à retordre – et bien du bonheur – aux aventuriers depuis 150 ans. Ultimate Hikes est la seule compagnie y offrant des randonnées guidées. On peut aussi parcourir le sentier par soi-même, sur inscription.

 

7. Les cafés d’Auckland

Shutterstock

Plus grande ville néo-zélandaise, Auckland mérite au moins une halte de 24 h, ne serait-ce que pour se remettre du décalage horaire. Comme partout ailleurs au pays, les amateurs de café y découvriront une foule d’établissements locaux préparant parfaitement l’espresso, le latte ou... le fluffly, cette boisson pour enfants typique consistant en une petite tasse de lait moussé servi avec guimauve et mini poisson en chocolat.

Flânez d’abord au marché urbain Britomart ou dans le quartier branché de Ponsoby pour trouver un comptoir à votre goût tout en explorant la ville.

À lire aussi

Et encore plus