La méthode Marie Kondo | Salut Bonjour
/homeandfamily/decoreno

La méthode Marie Kondo

Julie Deslauriers nous dit tout sur cette méthode qui fait beaucoup jaser!

Il y a eu plusieurs critiques à son égard. Netflix a diffusé récemment les 8 épisodes de sa série « L'ordre des choses selon Marie Kondo ». On y découvre cette jolie et jeune japonaise aidant tantôt une famille, tantôt un couple, tantôt une veuve, à mettre de l'ordre dans leurs affaires en appliquant ses conseils. Il y a une forme de voyeurisme dans l'émission: les gens pleurent, ne sont pas capables de se départir d'un souvenir, sont en désaccord entre eux, sont dépassés par le bordel et à la fin, tous le monde est heureux et la vie de tous est changée à jamais.... On peut juger le côté un peu ésotérique de l'experte qui frotte les livres pour les animer, se recueille avant la première séance.... 

 

Première chose que j'apprécie de ces livres : la méthode KonMari comme elle la nomme, n'a rien de design et ne tient sur aucun principe préalablement connu du genre : 

 • Il faut se départir d'un item chaque fois qu'un nouveau entre à la maison. 

 • Si vous n'avez pas porté ceci ou utiliser cela depuis plus d'un an, débarrassez-vous en. 

 • Faites le tri pièce par pièce. 

 

Sa méthode est tellement simple : tout d'abord se départir des objets superflus et ensuite, trouver une place pour chaque chose. Elle conseille de voir cela comme une grande aventure que vous ferez une seule fois, une bonne fois pour toutes. Pour se faire, regroupez tous, tous, tous les objets d'un même nature ensemble dans un gros tas et prenez-les dans vos mains un par un. Exemple, vous faites un tas avec tous vos vêtements et vous prenez chaque chandail un par un. Si l'objet vous procure un sentiment de joie, qu'il est lié à un bon souvenir et que vous vous voyez dans le futur avec lui garder-le. Sinon, remerciez-le et mettez-le dans la pile à donner. 

  

Marie Kondo nous aide à nous débarrasser de la culpabilité qu'on ressent face à nos possessions. Accepter que chaque objet a sa durée de vie auprès de nous et qu'on est pas obligé de tout garder ad vitam aeternam. Pourquoi garder des cadeaux, des items reçus et qu'on n'utilise pas ou qu'on n'aime pas, ou qu'on n'aime plus, ou qui ont fait leur temps, simplement parce qu'on nous les a donnés ou qu'ils ont une valeur monétaire? C'est terminé. Tu dis merci à l'item et tu t'en départis. Le parallèle qu'elle fait : chaque personne qu'on croise dans la vie ne va pas nécessairement faire un bout de chemin avec nous. Selon elle, c'est pareil pour les objets. Ils ont une durée de vie utile auprès de nous et quand c'est fini, c'est fini. 

 

Les 5 grandes catégories de sa méthode sont les suivantes et elle conseille de les traiter dans cet ordre : 

 1- Vêtements 

 2- Livres 

 3- Paperasse 

 4- Komono – la plus grosse catégorie - qui veut dire «gogosse de tous les jours». Ça inclut tous les articles de cuisine, de sport, contenus du garage, du sous-sol, de la salle de bain, etc. 

 5- Souvenirs personnels 

  

 Pourquoi cet ordre? Il faut commencer par trier ses propres affaires pour parfaire sa technique, avant d'attaquer les biens communs. On termine par les souvenirs parce que c'est le plus difficile. 

  

Te dire le soulagement : chaque fois que je pli un morceau de linge et que j'ouvre mon garde-robe, je suis heureuse de ce que j'y vois. D'ailleurs, parlant de pliage, Marie Kondo a également sa technique. Je vous la montre, pour les curieux. On s'organise pour créer un rectangle étroit avec la pièce de vêtement; on replie chaque extrémité du rectangle vers le centre de ce dernier, une fois ou deux ou trois selon la longueur ou la mollesse du vêtement; on retourne le morceau de manière à le faire tenir debout; on corde ensuite tous ses morceaux de linge dans une boîte ou un tiroir. Ça prend beaucoup moins de place, ça ne plisse pas les vêtements et on voit toujours toutes nos possessions. Personnellement, je n'ai pas de tiroir et je n'ai plus beaucoup de linge non plus, donc je ne mettrai pas sa technique de pliage en action. Comme je te dis, il faut en prendre et en laisser. 

 

Après le tri, vient le rangement. La règle d'or (la même que pour le tri) : regrouper les objets de même nature tous ensemble. Arrêter de les ranger à divers endroits dans la maison. Exemple, je me suis aperçue que j'ai des items de scrapbooking à 3 endroits chez moi, que ma literie supplémentaire se retrouve dans 3 pièces différentes, que mes articles de cuisine d'extra sont rangés dans 3 espaces distincts. 

 

Pourquoi les boîtes de chaussures, parce qu'après avoir acheté tous les systèmes de rangement et de compartiments possibles, Marie Kondo nous confirme que la bonne vieille boîte de chaussure fait parfaitement l'affaire. Autant la boîte, pour les vêtements par exemple, que le couvercle pour les ustensiles de cuisine ou autre bidules de tiroirs. Elle recommande les boîtes vides de cellulaire et toutes autres boîtes carrées ou rectangulaires. Elle déconseille les boîtes de formes rondes, qui ne maximisent pas l'espace. 

  

Ma conclusion : passez par-dessus le côté un peu spirituel de la méthode si ça ne vous parle pas mais demeurez ouverts et faites l'exercice. Plongez à fond et départissez-vous de tous ce que vous traînez pour rien avec vous et qui vous alourdit. Entourez-vous que de ce qui vous procure de la joie. 

  

Et si cette méthode ne vous convient pas, ou peut-être en complément d'infos, il existe d'autres livres sur le rangement, comme «Le bonheur est dans la cuisine» et «Désencombrez votre maison» aux Éditions de L'Homme. 

Lisez aussi 10 astuces pour ranger votre maison!  

À lire aussi

Et encore plus