Grogne autour de la cérémonie des Oscars | SB
/artsandentertainment/culture
Culture

Grogne autour de la cérémonie des Oscars

L'organisation de la soirée des Oscars n'en finit plus de surprendre! Après l'annonce de l'absence de maître de cérémonie (une première en 30 ans) il y a quelques semaines, l'Académie poursuit son désir de dynamiser la diffusion de la grande-messe du cinéma en supprimant de l'antenne la remise de prix de certaines catégories.

Ainsi, les prix de la meilleure photographie, du meilleur montage, des meilleurs maquillages et du meilleur court-métrage seront écartés du direct pour être remis lors des pauses publicitaires. Douche froide donc pour les cinéastes québécois Marianne Farley (Marguerite) et Jérémy Comte (Fauve) tous deux nommés dans cette dernière catégorie.

CHANTAL POIRIER

Mais la déception ne s'arrête pas là, de nombreuses personnalités du cinéma, comme Quentin Tarantino ou Martin Scorsese, ont exprimé leur vif mécontentement lors d'une tribune: « reléguer ces métiers essentiels du cinéma à une place secondaire lors de cette 91e cérémonie n'est rien de moins qu'une insulte à ceux d'entre nous qui ont voué leur vie et leur passion à notre profession. Lorsque la reconnaissance de ceux qui ont la responsabilité de la création d'un cinéma de qualité est diminuée par l'institution même dont le rôle est de la protéger, c'est que nous ne tenons plus la promesse de l'Académie : célébrer le cinéma comme art collectif ».

Affaire à suivre...

À lire aussi

Et encore plus