Salut Bonjour | Les suggestions lecture du 23 février 2019
/artsandentertainment/books

Les suggestions lecture du 23 février 2019

Nathalie nous propose ses coups de cœur littéraires de la semaine!

À lire aussi: Encore plus de suggestions de lecture 

 

1. Les tribulations d’Arthur Mineur

 Auteur : Andrew Sean Greer 

 Éditeur : Jacqueline Chambon

Gagnante du prix Pulitzer 2018, cette comédie douce-amère nous présente Arthur, un écrivain raté qui vit à San Francisco et qui angoisse à l’approche de la cinquantaine. Pour ajouter à ses malheurs, son ex-amoureux se marie et il est convié à la cérémonie. Pour y échapper, il décide d’accepter toutes les invitations à participer à des salons littéraires, un peu partout dans le monde. Il s’envole tout d’abord vers New York, pour interviewer un auteur à succès dans des circonstances vraiment particulières. Arthur assiste ensuite à un colloque à Mexico et à une retraite en Inde, entre autres. De pays en pays, il se pose des questions, autant sur sa vie professionnelle que personnelle. Comment écrire le chef-d’œuvre qui le rendra célèbre? À quoi ressemble un bon homosexuel de 50 ans? Et le lecteur de se demander si Arthur Mineur est vraiment le loser que l’on croit... 

  

 2. Feu le soleil

 Auteure : Suzanne Jacob 

 Éditeur : Boréal 

 S’abandonner aux mots de cette grande auteure québécoise est une expérience littéraire indescriptible. Les neuf nouvelles qu’elle nous propose parlent de la mort annoncée du soleil et de la fin de l’humanité, à travers les impressions, les réflexions, les angoisses et les questionnements des personnages. Parfois de façon plus directe, mais également par de petites allégories qui traitent de thèmes aussi vastes que la lapidation des femmes dans certains pays et le deuil de la mère. «Ma mère était morte et aucun soleil ne cessait de brûler», écrit Suzanne Jacob. Des histoires qui ne nous apportent pas de réponses, mais qui nous poussent à réfléchir et qui jettent un doute sur la nécessité de survivre comme espèce.  

  

 3. Le chasseur de brouillard

 Auteure : Katy Boyer-Gaboriault 

 Éditeur : Les Éditions Goélette 

Quand un roman commence en parlant de scie crânienne, on comprend tout de suite qu’on est dans un univers qui ne nous est pas familier! Christopher Nelles est un pathologiste judiciaire efficace qui ne sort pas souvent de son «usine à cadavres» comme certains de ses collègues aiment appeler la morgue. Alors qu’il pratique une autopsie sur le corps d’une adolescente morte dans des circonstances mystérieuses, Dr Nelles se retrouve au cœur d’un tourbillon : les médias, les policiers et son patron lui réclament des réponses qu’il ne peut pas fournir. Au même moment, sa femme lui annonce qu’elle souffre d’Alzheimer précoce. Une nouvelle qui risque de tout chambouler pour ce scientifique à l’esprit plutôt sarcastique. Véritable incursion dans le milieu fascinant des pathologiques, ce roman traite aussi de la quête irrationnelle d’un homme amoureux, prêt à tout pour la femme de sa vie. 

  

 4. Cupidon a des ailes en carton

 Auteure : Raphaëlle Giordano 

 Éditeur : Édito 

Qu’est-ce que l’amourabilité? C’est le mot inventé par Meredith pour qualifier sa capacité à aimer. Capacité qu’elle cherche à améliorer, ce qui lui fera faire des choix audacieux. Alors qu’elle débute une belle histoire d’amour avec Antoine, la jeune comédienne souhaite s’éloigner de lui pendant six mois pour mieux se trouver elle-même et revenir en force vers lui. Moins dépendante, plus assumée...mais toujours éprise. Qu’en sera-t-il lorsque l’échéance viendra à terme? Les deux amants seront-ils au rendez-vous? Meredith sera-t-elle devenue cette femme si bien dans sa peau? Est-ce que Cupidon veillera sur eux? Pour notre plus grand plaisir, l’auteure du roman à succès Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, explore à nouveau un de ses thèmes de prédilection, soit l’art de transformer sa vie pour accéder au bonheur. 

  

 5. Stars – Nos étoiles perdues

 Auteure : Anna Todd 

 Éditeur : Hugo Roman 

La littérature de type «new romance», qui mélange amour et érotisme, est très populaire auprès des jeunes adultes. Ce premier tome d’une nouvelle trilogie était très attendu par les admirateurs d’Anna Todd, qui nous offre cette fois-ci, une histoire inspirée de la sienne. Massothérapeute à Atlanta, Karina a un nouveau client : Kael, un soldat qui revient d’une mission en Afghanistan et qui ne parle jamais. C’est elle qui se confie à lui et peu à peu, ils développent une belle amitié, puis ils tombent profondément amoureux. Ensemble, ils affrontent chacun leurs défis personnels, Karina fait face à ses démons intérieurs et Kael reprend goût à la vie. Mais les secrets du jeune homme menacent leur équilibre. Un roman d’amour qui parle aussi de racisme, de choc post-traumatique et de mensonge. 

  

 6. Le petit capuchon bleu (et le loup qui s’appelait Jennifer)

 Auteure : Marie Demers 

 Éditeur : Dominique et compagnie 

Comment réinventer un conte de fées en une histoire aux accents de féminisme et de tolérance envers les différences? C’est le pari qu’a réussi Marie Demers, en nous racontant les aventures de Roseline, le Petit Capuchon bleu, et de Roger, le loup qui voulait s’appeler Jennifer. Deux êtres qui ont de la peine à faire leur place dans leurs familles et dans le village de Saint-Similaire, où les règles concernant les garçons et les filles sont très strictes et conventionnelles. Un jour où Roseline rend visite à Mémé, sa grand-mère plutôt originale qui pratique le motocross, elle découvre Roger, qui s’est enfui de chez lui. Le pauvre loup est tout maigre et épuisé. Roseline lui vient en aide et une belle amitié naît entre les deux. Unis, ils seront encore plus forts pour cesser de vivre comme le leur dicte les autres. 

 

À lire aussi

Et encore plus