Salut Bonjour | Voyez comment préserver une bonne santé grâce aux aliments!
/wellbeing/health

Voyez comment préserver une bonne santé grâce aux aliments!

Une alimentation saine peut être la clé d’une bonne santé. Que ce soit pour garder une bonne mémoire ou préserver ses facultés cognitives, l'alimentation joue un rôle important dans la santé cérébrale, mais aussi dans la santé globale. Voici 3 exemples précis où la nutrition est déterminante pour prévenir et soigner les problèmes de santé.  

Pour plus d'information, visitez http://nutrition.familiprix.com.   

Voyez aussi: L’ostéoporose, la «voleuse silencieuse»

1. Traitement nutritionnel de la gastroentérite  

Le principal problème de la gastroentérite est bien souvent la déshydratation, les vomissements et la perte d’appétit.   

Pour rééquilibrer le tout, il faut se tourner vers une boisson légèrement sucrée à laquelle on ajoute des électrolytes afin de remplacer ceux perdus au cours de la journée. Dans les commerces, on retrouve des sachets d’électrolytes qu’on peut dissoudre dans de l’eau. Sinon, on peut préparer le tout facilement à la maison :      

  •  360 ml (12 oz) de jus d’orange pur, non sucré   
  •  600 ml (20 oz) d’eau bouillie refroidie   
  •  2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel      

Plus tard, 12 heures après le début de la solution de réhydratation, d’autres liquides comme l’eau, le lait et le jus sans sucre ajouté peuvent être ajoutés à l’alimentation tout en s’assurant d’une consommation de liquide plus élevée qu’à l’habitude.   

  

2. Traitement nutritionnel de l’hypertension  

Il faut viser une consommation de sodium de 1500 à 2300 mg de sodium ou moins par jour. Ceci contribuera à réduire la pression artérielle systolique d’environ 2 à 8 mm Hg.   

Pour y arriver, il faut :      

  •  Réduire notre nombre de visites dans les restaurants   
  •  Diminuer la grosseur de nos portions (au besoin !)   
  •  Diminuer la consommation et l'achat d'aliments transformés   
  •  Cuisiner davantage à la maison à partir d'aliments frais   
  •  Réduire sa consommation d’alcool      

  

3. Nutrition en présence du syndrome du côlon irritable  

Dans le cas des maladies inflammatoires de l’intestin, on vise à normaliser le transit intestinal, diminuer les douleurs abdominales, les flatulences et les gaz et à maîtriser la constipation et la diarrhée.   

Pour le côlon irritable, il faut privilégier les petits repas, manger lentement, bien mastiquer et pratiquer des activités pouvant réduire le stress. Il faut éviter à tout prix la caféine, l’alcool, les épices fortes et tous les éléments trop riches en lipides.

À lire aussi

Et encore plus