Les huiles essentielles : mode d'emploi | Salut Bonjour
/wellbeing/health

Les huiles essentielles : mode d'emploi

Les huiles essentielles sont utilisées depuis plus de 5000 ans. Pourtant, elles connaissent un boum de popularité depuis quelques années, notamment avec la tendance des diffuseurs d’ambiance. Le désir grandissant de plusieurs d’explorer des méthodes alternatives à la médecine traditionnelle explique également cet intérêt pour les huiles essentielles. Entretien avec Jean Colas, Premier Vice-président Ventes et développement des affaires chez Lotus Aroma.

À voir aussi: Découvrez les bienfaits de l'aromathérapie

 

Comment distinguer une bonne huile d’une moins bonne?

Assurez-vous de choisir les huiles d’une marque de confiance. L’appellation « pure et naturelle » garantit que l’huile essentielle provient de la plante indiquée, qu’elle ne soit ni mélangée, ni coupée avec des molécules d’autres huiles essentielles ou des molécules de synthèse.

« Surveillez la couleur de vos huiles essentielles, » conseille Jean Colas. « La couleur est un bon indicateur du degré de pureté, » . « Plus une huile est foncée, plus elle est de bonne qualité, » ajoute-t-il.

 

Les bienfaits de l’aromathérapie

L’aromathérapie consiste à utiliser des huiles essentielles extraites de plantes aromatiques pour soigner toutes sortes de maux, pour se détendre ou pour purifier l’air de la maison. On sélectionne d’abord une huile essentielle en fonction de l’effet recherché, mais aussi en fonction de son odeur. Cèdre, encens, géranium, menthe poivrée, il en existe plus de 200 variétés différentes sur le marché.

Les vertus des huiles essentielles sont nombreuses et très diversifiées : antibactériennes, antivirales, apaisantes, stimulantes, déodorantes, etc. Très riches en principes actifs, quelques gouttes suffisent pour en retirer un bienfait.

 

Quelles utilisations en faire?

Inhalation. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau chaude, placez une serviette sur votre tête et respirez les vapeurs qui se dégagent de l’eau pendant quelques minutes.

Diffusion. À l’aide d’un diffuseur ultrasonique dans lequel on dépose quelques gouttes d’huiles essentielles pour profiter de leurs arômes agréables toute la journée. Attention ! Il existe différentes qualités de diffuseur sur le marché. Jean Colas conseille de choisir un modèle à vapeur froide pour ne pas altérer les propriétés des huiles avec la chaleur. Si vous n’avez pas de diffuseur, il existe des bruines d’ambiance qui sont une bonne alternative pour purifier l’air ou dégager vos voies respiratoires en cas de rhume, par exemple.

Application topique. Diluez quelques gouttes d’huiles essentielles avec de l’huile végétale d’abricot ou avec une huile de massage neutre, puis massez la zone souhaitée. Les huiles essentielles sont ainsi absorbées par votre peau, puis acheminées dans votre système circulatoire.

Voie orale. Mélanger des gouttes d’huile à une substance neutre. Toutes les huiles essentielles ne se consomment pas par voie orale.

En cuisine. On peut cuisiner avec certaines huiles essentielles pour parfumer des plats. Par exemple, les huiles de citron, d’orange ou de cannelle sont particulièrement populaires en cuisine pour réaliser des sauces ou des desserts.

 

Quelques essentiels

Ravintsara. L’huile essentielle tout indiquée pour la saison des rhumes et virus puisqu’elle stimule le système immunitaire et aide à prévenir les infections.

Lavande vraie. La lavande vraie n’a pas son pareil pour créer un sentiment de détente. Vous pouvez en déposer deux gouttes sur votre taie d’oreille pour un sommeil réparateur.

Sauge. La sauge est très efficace pour éliminer les mauvaises odeurs. Mélangée avec une huile végétale neutre, elle devient un formidable déodorant naturel.

 

Précautions à prendre

– L’aromathérapie est une science complexe qui nécessite certaines connaissances. Demandez l’aide d’un conseiller en santé dans un magasin de produits naturels afin qu’il vous informe des contre-indications de certaines huiles et vous aide à choisir celles qui conviennent.

– Conservez vos huiles essentielles à l’abri de la lumière et de la chaleur.

– N’employez pas d’huiles essentielles chez les enfants et les femmes enceintes sans en avoir discuté avec un professionnel de la santé.

À lire aussi

Et encore plus