3 faits étonnants à savoir sur la Fondation Mira | Salut Bonjour
/homeandfamily/pets

3 faits étonnants à savoir sur la Fondation Mira

La Fondation Mira, à Sainte-Madeleine en Montérégie a donné plus de 3 000 chiens aux personnes dans le besoin depuis sa création. Voici 3 autres faits étonnants à savoir sur la Fondation Mira.

À voir aussi: Éducazoo: initier les enfants à la cause animale

 

1. L’histoire de Mira

C’est Éric St-Pierre, qui a mis sur pied Mira, la première école de chiens-guides au Canada, le 22 janvier 1981.Ces chiens entraînés aident et améliorent au quotidien la vie de personnes ayant un handicap visuel ou moteur, mais aussi celle d’enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme. 

  

2. S’engager pour la fondation

La fondation Mira offre gratuitement en moyenne entre 150 et 190 chiens par année! Pour réussir à offrir l’ensemble de ses services gratuitement, la fondation dépend entièrement des dons du public et des revenus amassés à l’aide d’activités de financement. 

Chaque chien-guide et d’assistance représente en moyenne un investissement de 30 000 $ pour l’organisme. On comprend à quel point l’aide du public lui est précieuse. 

  

3. Devenir un chien Mira

Beaucoup de temps et de ressources sont consacrés à élever un chien Mira, de la naissance à la retraite. 

Il faut 12 à 18 mois pour préparer un chien pour son travail d’accompagnement. Vers l’âge d’un an, les chiens reviennent chez Mira et sont évalués pour déterminer le programme qui leur convient le mieux. Environ 37 à 40 % des chiens n’auront pas ce qu’il faut pour devenir un « chien Mira ». Dans ce cas, ils sont offerts à leur famille d’accueil ou au grand public. 

Lorsque les chiens passent le test, on détermine avec quel type de bénéficiaires ils seront jumelés. Ils suivront ensuite un programme d’entraînement similaire: apprendre son nom, à marcher au pied ou encore la mise du harnais. Quand la base est acquise, on passe à l’entraînement plus spécifique, comme marcher droit, calme et en avant pour les chiens-guides. 

Puis, les chiens sont finalement jumelés avec leurs bénéficiaires. Chaque personne apprend à comprendre et à communiquer avec son chien, en plus de devoir conjuguer avec son handicap. Un défi de taille, mais surtout le début d’une grande histoire d’amour.

 

 

 

 

Suivez la Fondation Mira sur instagram.

À lire aussi

Et encore plus