Tout ce que vous devez savoir sur les infections urinaires | SB
/wellbeing/health
Santé

Tout ce que vous devez savoir sur les infections urinaires

 En association avec  

On rapporte qu’environ 50 à 60% des femmes vont contracter une infection urinaire dans leur vie. Si ce n’est pas vous qui êtes passée par là, vous avez possiblement une amie qui en a souffert.  

Les infections urinaires, que l’on appelle également cystites , sont habituellement dues à une bactérie qui réussit à remonter jusqu'à la vessie. Pour des raisons anatomiques, les femmes y sont plus souvent sujettes que les hommes.           

  

1. Les symptômes           

Les symptômes les plus fréquents de l'infection urinaire sont une sensation de brûlure au moment d’uriner ainsi qu’un besoin fréquent d’aller au petit coin, et ce, même si seulement quelques gouttes sont éliminées. Certaines femmes ressentent aussi une gêne persistante au niveau pelvien.           

Une cystite qui n’est pas traitée promptement peut se compliquer. L’infection peut passer de la vessie jusqu’aux reins, ce qui peut s’avérer dangereux.           

Des symptômes tels qu’une fièvre, des nausées, des vomissements, une douleur aiguë au ventre ou au bas du dos sont des signaux d’alarme. Vous devriez vous faire examiner rapidement par un professionnel de la santé.           

Bien sûr, si vous êtes enceinte et pensez souffrir d'une infection urinaire, consultez un médecin sans tarder.           

  

2. Le traitement           

Bonne nouvelle : le pharmacien ou la pharmacienne peut maintenant, sous certaines conditions, prescrire un traitement pour une infection urinaire non compliquée chez la femme.            

Dans la plupart des cas, on traite la cystite par la prise d’un antibiotique pour une courte durée.          

Les symptômes devraient commencer à s'estomper après 24 h seulement. Au besoin, des analgésiques de vente libre pourraient être utilisés pour soulager la douleur. Consultez votre pharmacien pour connaître le meilleur choix pour vous.          

Notez que l’infection urinaire chez l’homme, plus rare, est automatiquement qualifiée de compliquée. Le pharmacien ou la pharmacienne ne sera pas en mesure de prescrire de traitement. Une visite chez le médecin s’impose.           

  

3. La prévention           

Le premier conseil qui vient en tête est toujours pertinent : il faut uriner après chaque relation sexuelle.          

Assurez-vous aussi d’être toujours bien hydratée en buvant beaucoup d’eau. Les liquides aident à évacuer les bactéries en vidant la vessie. Retenez toutefois que l’efficacité des produits à base de canneberges n’a pas été scientifiquement démontrée.           

Enfin, privilégiez des sous-vêtements en fibres naturelles et évitez les produits d’hygiène intime trop irritants et parfumés.           

  

La prochaine fois que cela arrive, vous voilà informée pour mieux agir, plus rapidement! Pour plus de renseignements sur le sujet, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien ou votre pharmacienne.  

 

À lire aussi

Et encore plus