4 conseils efficaces pour avoir une bonne hygiène du sommeil | SB
/wellbeing/health
Santé

4 conseils efficaces pour avoir une bonne hygiène du sommeil

Notre horloge biologique peut aussi être facilement perturbée et une mauvaise hygiène du sommeil mène immanquablement à des troubles du sommeil. Voici 4 conseils efficaces pour avoir une bonne hygiène du sommeil!

Nous vous invitons à faire le test «Quel type de dormeur êtes-vous?» en suivant le lien ici

À lire aussi: 5 remèdes naturels contre les douleurs articulaires

1. Les bonnes habitudes à adopter

Maintenez la plus grande régularité possible dans vos heures de sommeil et d’exposition à la lumière et à la noirceur. On évite donc de regarder ses courriels ou son Facebook juste avant de dormir. 

Évitez aussi de consommer des collations lourdes ou stimulantes avant le coucher et des produits contenant de la caféine 4 à 6 heures avant l’heure du coucher. Oubliez la cigarette et limitez votre consommation d’alcool et de drogue, particulièrement en fin de soirée. 

 

2. Le confort physique

On entend souvent qu’il faut changer son matelas tous les 10 ans, mais les principaux indices à surveiller peuvent provenir du matelas lui-même. Présente-t-il un affaissement au centre? Lorsqu’on a l’impression de dormir dans un hamac, il est temps de changer son matelas! 

Néanmoins, la plupart du temps, c’est notre corps qui envoie des signaux. On se réveille avec des douleurs au niveau de la colonne dorsale, de la colonne lombaire ou des hanches alors qu’il n’y a pas eu de changement dans nos habitudes de vie? C’est un signe que le matelas n’offre plus beaucoup de support et qu’il est temps de le changer! 

  

3. Des étirements pour dormir comme un bébé

Plusieurs études ont révélé un lien entre les mouvements méditatifs, tels que le tai-chi et le yoga, et l’amélioration de la qualité du sommeil. 

S’étirer aide également à réduire la tension musculaire et à prévenir les crampes qui perturbent le sommeil. Attention, il faut s’en tenir à des étirements doux puisqu’une grosse séance d’entraînement avant de se coucher pourrait avoir l’effet inverse! 

  

4. Dormir avec le chien ou le chat ou non?

Selon une étude australienne, les chiens sont actifs environ 20% de la nuit, le sommeil partagé avec eux peut donc entraîner une diminution relativement légère de la qualité du sommeil général chez l’Homme. 

Toutefois, des chercheurs américains ont également découvert que les inconvénients du sommeil partagé entre humains et animaux sont minimes par rapport au sentiment de sécurité et de réconfort qu’il procure.

À lire aussi

Et encore plus