Les Bermudes : une très jolie surprise | Salut Bonjour
/travel/destinations

Les Bermudes : une très jolie surprise

Il y a des destinations qui se passent de présentations. On pourrait croire que c’est le cas des Bermudes, mais non, ces îles sont - étonnamment - beaucoup moins connues que leur célèbre nom.

À voir aussi: À la découverte d'une Floride méconnue

 

Saviez-vous, par exemple, que les Bermudes étaient situées en plein Atlantique, à la hauteur de la Caroline du Nord? Leurs eaux sont presque aussi turquoise que celles des Caraïbes, mais ce sont les vagues de ce qu’on appelle la mer des Sargasses qui viennent se briser sur leurs 120 km de rivages.

Et saviez-vous qu’elles constituaient un territoire d’outre-mer britannique? Elles ont été découvertes par les Espagnols en 1505, mais ce sont les Anglais qui les colonisées un siècle plus tard suite au naufrage du capitaine George Somers en 1609. Ils y ont fondé l’un des plus anciens établissements «british» du Nouveau-Monde en 1612, la charmante ville de St. George, aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Autre chose que vous ignorez peut-être: les Bermudes sont un petit archipel composé de huit îles principales qui ne fait que 33 km de long par 2,8 km de large, et sur lesquels cohabitent pas moins de 65 000 habitants.

 

Extrêmement coquettes

Les Bermudes sont aussi, sans doute, encore plus jolies que ce que vous imaginez. Extrêmement coquettes avec leurs maisons pastel aux toits blancs immaculés, elles offres de nombreuses de baies parsemées de yachts, de dizaines de plages de sable doux et une capitale - Hamilton - où on brasse de grosses affaires... en bermuda.

Quant au fameux «Triangle» qui porte leur nom, il est moins mystérieux que ce que les légendes nous laissent croire (les scientifiques assurent qu’il n’a jamais existé), mais sa mauvaise réputation cache un fond de vérité.

On estime qu’il y a environ 300 épaves de navires dans les eaux de «l’île du Diable», l’ancien surnom peu invitant donné aux Bermudes. Les conditions de navigation difficile de l’Atlantique, mais surtout les imposants récifs de corail entourant l’archipel ont longtemps mené la vie dure aux marins, tout comme les pirates d’autrefois... qui ont fini, dit-on, par s’y installer pour de bon.

 

Quelques activités à ne pas manquer

 

Arpenter l’archipel en «Twizy»

Impossible de louer une auto aux Bermudes: une loi y limite le nombre de voitures pour des raisons environnementales... et logistiques. On peut toutefois faire la location de scooters et, depuis peu, de très cool véhicules électriques à deux places appelés «Twizy».

Faciles à conduire (même à gauche!), ils sont à essayer durant 24 heures pour changer des bus, des taxis et des traversiers et pour explorer à sa guise les plages, les criques et les villages bermudiens.

Environ 99 $ US par jour.

 

Flâner sur les plages de sable rose

Le sable des plages bermudiennes est si doux et si fin qu’il ressemble presque à du sucre en poudre. Sur certaines plages, il va même jusqu’à prendre des teintes (subtilement) rosées. C’est notamment le cas de la populaire plage Horseshoe Bay et de ses voisines moins fréquentées que l’on peut découvrir grâce à un petit sentier de bord de mer. Cette couleur rose est due à la présence de corail, de carbonate de calcium et de micro-organismes.

 

Se promener à St. George

Les petites rues et les belles maisons coloniales blanches ou pastel de l’ancienne capitale des Bermudes sont à ne pas manquer. Flânez sur la place centrale de la ville, faites une halte à la parfumerie Lili, arrêtez prendre un café Chez Victoire et prenez des photos sans retenue dans l’escalier de la petite église St. Peter’s. On dirait un décor de film!

 

Faire un tour de catamaran

Allez aux Bermudes sans prendre la mer? Impensable. Vous pouvez aller plonger au milieu des épaves, faire du snorkeling avec les tortues ou simplement explorer quelques baies de l’archipel. Si possible, rendez-vous dans celle d’Hamilton: vous aurez du mal à croire que cette petite ville multicolore de 6000 personnes est un important centre international de la finance.

Pour une croisière privée, pensez au Happy Cat.

 

Visiter les Crystal Caves

Vieilles de millions d’années, mais découvertes il y a environ un siècle, les Crystal Caves valent le détour. On dit que ces cavernes aux stalactites et stalagmites incroyables ont inspiré le décor de «Fraggle Rock»! On y propose des visites guidées:

 

Faire halte au Bermuda Underwater Exploration Institute

Ce musée est surtout intéressant pour les familles, mais son exposition sur le Triangle des Bermudes peut interpeller tous les curieux. On y parle des plus fameuses disparitions de navires et d’avions survenues au fil des siècles, des nombreuses théories qui ont tenté de les expliquer et du fascinant passé maritime des Bermudes. 

 

Goûter le déjeuner traditionnel bermudien

On se régale aux Bermudes, mais le petit-déjeuner traditionnel ne sera peut-être pas du goût de tous. Il est fait de morue salée bouillie, de pommes de terre, de bananes bermudiennes, d’un œuf dur, de tranches d’avocat, de beurre et de sauce tomate. Son origine est attribuable aux marins d’autrefois, mais le plat est toujours très «in» pour le brunch du dimanche.

 

Quelques bonnes adresses

 

Où manger

- Pour goûter ce que plusieurs Bermudiens qualifient de meilleur sandwich au poisson frit de l’archipel: le comptoir Art Mel’s Spicy Dicy, à Hamilton.

- Pour déguster du poisson frais du jour dans une ambiance de pub ou essayer le «fish chowder» des Bermudes (qui ne ressemble pas au nôtre): le Wahoo’s Bistro and Patio, à Saint George.

- Pour un jus fraîchement pressé, un bol poké ou simplement un bon latté: le joli Village Pantry, à Flatts Village. 

- Pour un burger avec vue dans une ambiance branchée: le Pink Beach Club at The Loren, un chic hôtel-boutique surplombant l’océan.

- Pour se régaler de langouste locale, de «gaufres et poulet frit» signature et d’autres délices: le très urbain Marcus du Hamilton Princess, un hôtel de haut de gamme où l’on admire (entre autres) des oeuvres d’Andy Warhol dans le lobby. À Hamilton.

 

Où dormir

- Au Fairmont Southampton, à Southampton. Inauguré en 1972, mais rénové il y a quelques années, cet hôtel classique d’environ 600 chambres est situé près de la fameuse plage Horseshoe Bay, mais il a aussi sa plage privée. Son resto-bar Ocean Club est parfait pour siroter un cocktail au coucher du soleil et ses nombreux autres restaurants valent le déplacement.

 

Quand partir

- Les Bermudes jouissent d’un climat doux toute l’année, mais si vous rêvez de «vraie» chaleur, évitez le coeur de l’hiver. Il fait en moyenne 18 °C en janvier, 24 °C en octobre et 27 °C en juillet.

 

Combien ça coûte

- Les billets d’avion de Montréal vers les Bermudes sont régulièrement sous les 500 $, mais le coût de la vie sur place est comparable à celui des grandes villes du monde, c’est-à-dire assez élevé.

 

Pour en savoir plus, visitez : Bermuda's official travel resource.

 

À lire aussi

Et encore plus