La vitamine D : 5 mythes à déboulonner | Salut Bonjour
/wellbeing/health

La vitamine D : 5 mythes à déboulonner

JenkoAtaman - stock.adobe.com

 En collaboration avec  

Nombreux sont les mythes qui circulent au sujet de la vitamine D. Entre l’exposition au soleil et les compléments, il devient facile de perdre la tête. Voici 5 idées reçues sur le sujet à déboulonner rapidement!   

 
Mythe No 1 : La vitamine D sert seulement à la santé des os.  

La vitamine D joue un rôle important dans l’absorption et la rétention du calcium et du phosphore. Elle contribue à la croissance et au maintien de la santé osseuse, diminuant ainsi les risques d’ostéoporose.      

La vitamine D pourrait également faire partie du traitement de pathologies comme l’hypoparathyroïdisme, la sclérose en plaques, le psoriasis et le rachitisme.      

On sait également qu’elle pourrait jouer un rôle dans la prévention de certains cancers.       

  

Mythe No 2 : Il faut s’exposer au soleil plusieurs heures par jour pour obtenir une dose suffisante de vitamine D.  

Notre peau synthétise la vitamine D grâce aux rayons du soleil. Ainsi, près de 90% de notre apport quotidien en vitamine D pourrait être récolté à la suite de deux à trois expositions d’une quinzaine de minutes au soleil par semaine. Celles-ci doivent par contre être effectuées entre 11h et 14h.   

 

Mythe No 3: La vitamine D est exclusive aux rayons UV.   

La vitamine D est présente dans plusieurs aliments comme les produits laitiers, certains poissons gras et les œufs.      

Sachez qu'il existe également des suppléments de vitamine D disponibles en vente libre ou en prescription. 

 

Mythe No 4 : Une exposition quotidienne au soleil élimine tout risque de carence en vitamine D.  

En raison de la faible luminosité et de l’éloignement du soleil durant les rudes hivers du pays, les Canadiens et Canadiennes risquent de présenter une carence en vitamine D, particulièrement d’octobre à avril.      

Ce risque est décuplé chez les individus suivants :            

  •  ceux et celles qui s’exposition très peu au soleil au courant de l’année;      
  •  les personnes vieillissantes ou âgées;      
  •  les gens souffrant de maladies du foie ou de l’intestin, de la fibrose kystique ou de la maladie cœliaque.            

Notons enfin que le smog, la fumée et les nuages denses peuvent affecter le voyage des rayons UV jusqu’à nous. Comme ils protègent la peau des rayons UV, les écrans solaires freinent également l’absorption de la vitamine D par notre corps. Il ne faut toutefois pas oublier les effets nocifs que peut avoir une exposition solaire trop importante.    

  

Mythe No 5 : Il est impossible d’accumuler des réserves de vitamine D.  

La vitamine D est une vitamine liposoluble. Cela signifie qu’elle peut s’accumuler dans les tissus graisseux du corps. Il est donc possible de faire des réserves de vitamine D.   

Vous avez des questions sur vos besoins en vitamine D? Consultez un professionnel de la santé de confiance, comme votre pharmacien ou votre pharmacienne.  

 

À lire aussi

Et encore plus