4 conseils pour bien complimenter ses enfants | Salut Bonjour
/homeandfamily/familylife

4 conseils pour bien complimenter ses enfants

 Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’est pas si facile de trouver les mots justes qui permettront à nos enfants de cultiver leur confiance en eux sans gonfler leur ego à l’hélium! Comment s’y prendre pour complimenter ses enfants de la meilleure façon? Voici 4 judicieux conseils à ce sujet.

À voir aussi: 6 choses à savoir sur le burnout parental

 

 1. À chaque âge ses bravos

 Pour les enfants de moins de 3 ans : Les encouragements sont particulièrement importants, même pour les gestes qui semblent banals. Apprendre à marcher, à aller sur le pot, cela fait partie du développement normal, mais ça représente de grands défis pour eux. Pour ceux entre 3 et 6 ans, les félicitations peuvent davantage tenir compte du contexte. Il y a de nouvelles réussites qu’on peut souligner, comme l’écriture des premières lettres. À partir de 7 ans, les compliments devraient être liés à l’effort fourni et non au résultat obtenu. 

  

 2. Féliciter correctement

 Il est important pour l’enfant de connaître ses forces, mais il devrait également apprendre à identifier ses faiblesses. Les encouragements de ses parents doivent donc avoir pour objectif de lui permettre d’acquérir une image juste de ses capacités. Il est préférable d’éviter de comparer ses résultats et performances à ceux des autres. 

  

 3. Encourager ou complimenter?

 La frontière entre le compliment et l’encouragement peut paraître très mince, et pourtant, elle est de taille ! Un enfant motivé par le compliment cherche avant tout à faire plaisir à l’autre. Plus tard, à l’âge adulte, cette obsession risque de l’empêcher de prendre des initiatives. Encourager son enfant, c’est avant tout être le témoin de ses progrès, de ses efforts et ses difficultés. Avec l’encouragement, on ne met pas d’étiquette sur l’enfant ni sur le résultat. Mais on exprime notre intérêt sur ce que fait l’enfant. 

  

 4. Comment faire?

 Si votre enfant vous montre son dessin, plutôt que de dire « bravo » ou « il est très beau », décrivez simplement ce que vous voyez : « Oh, tu as fait un dessin ! Tu as dessiné des traits et même des ronds ! ...». Ainsi, votre enfant sentira votre intérêt, mais il ne sentira aucun jugement de votre part. 

 On peut aussi dire « tu peux être fier (e) de toi » au lieu de « je suis fier (e) de toi » Finalement, remplacer le traditionnel « c’est bien » par un « merci » sincère permet de témoigner votre reconnaissance, sans mettre aucune pression sur votre enfant.

À lire aussi

Et encore plus