3 points importants pour trouver l’équilibre | SB
/wellbeing/psycho
Psycho

3 points importants pour trouver l’équilibre

Vous arrive-t-il de manquer de motivation au travail? De reculer devant les défis ou d’avoir carrément envie de changer de vie?

À voir aussi: 4 choses à savoir sur le bénévolat

Erik Giasson, auteur du livre « Nourrir sa tête sans affamer son cœur », nous propose de nous rapprocher de notre « mission », et de réfléchir sur les choix, les croyances et les peurs qui nous définissent. En somme, trouver ce fameux équilibre que nous recherchons. Voici 3 points importants pour y arriver. 

  

1. La clé du bonheur au travail

Des chercheurs de la prestigieuse Harvard Medical School ont observé 4 000 employés à travers 20 entreprises différentes qui, pendant 18 mois, ont adopté des structures « mieux-être » pour encourager leurs employés à manger mieux, à faire de l'exercice et à réduire leur stress. Malheureusement, cette récente étude démontre que ces efforts n’avaient pas fait diminuer le taux d'absentéisme. 

Cette conclusion laisse supposer qu’une culture d’entreprise qui mise sur la valorisation des talents uniques de chacun de ses employés serait bien plus bénéfique que le fait d’offrir des fruits et des bagels chaque vendredi. C’est cette valorisation qui est probablement la clé de la productivité. 

  

2. Les 4 grandes motivations

C’est la motivation intrinsèque qui arriverait au premier rang des plus grandes motivations au travail. C’est-à-dire, le plaisir qu’on prend à travailler et la satisfaction d’accomplir certaines tâches. Vient ensuite la motivation identifiée, qui comprend le sens qu’on donne au travail, l’importance et l’utilité de ce qu’on accomplit, la concordance avec nos valeurs. Enfin, il y a la motivation relative à l’orgueil et à l’ego, au désir de prouver quelque chose. Et la dernière, l’argent. Selon lui, ces deux derniers types de motivation sont les moins efficaces pour la performance au travail. 

  

3. Comment trouver sa mission?

Erik Giasson s’est lui aussi penché sur la question. Selon lui, si on veut changer, il faut se prendre en main. Il faut d’abord réfléchir et être dans l'action. 

Il faut aussi travailler à se défaire de certaines croyances et comprendre comment nos valeurs et nos talents peuvent contribuer à mieux nous définir. Ce n’est pas une mince tâche, mais l'invitation est lancée. Ouvrez grandes les lumières et trouvez votre chemin en voyant plus clair ! 

Avec l’aimable participation de Erik Giasson, auteur du livre « Nourrir sa tête sans affamer son cœur »

À lire aussi

Et encore plus