18 nuances de gai | Salut Bonjour
/artsandentertainment/culture
Culture

18 nuances de gai

D’abord roses, maintenant aux couleurs de l’arc-en-ciel, les 180 000 boules sur la rue Sainte-Catherine, de Claude Cormier, sont devenues un emblème de la Ville de Montréal.  

À lire aussi: Une pyramide dans le Vieux-Port

 

Les boules multicolores se retrouvent sur plusieurs dépliants touristiques. Mais c’est la dernière année qu’elles seront présentes dans le ciel du Village (jusqu’au 24 septembre) puisque Claude Cormier souhaite laisser sa place à la relève. Un concours international est en cours pour choisir la nouvelle installation qui sera présentée en 2020. Une firme d’architectes paysagistes ou une équipe pluridisciplinaire comprenant des architectes paysagistes sera sélectionnée à l’issue du concours. Le jury a reçu 29 soumissions, venant d’équipes canadiennes, américaines et européennes. L’équipe lauréate sera annoncée à l’automne 2019.  

18 nuances de gai   

C’est la 9e édition du projet! Tout d’abord roses lors de la première édition en 2011, les boules sont devenues arc-en-ciel en 2017 pour les 35 ans du Village. Il y a environ 3100 lignes suspendues sur un kilomètre. Les 6 couleurs du drapeau gai sont déclinées en 3 teintes, ce qui donnent les 18 nuances de gai. Pour les nostalgiques, les boules roses peuvent être observées aux deux entrées du Village. La passerelle, conçue en 2017 par la firme Architecturama permet de prendre des photos tout en ayant l’impression de marcher au-dessus des boules aux couleurs de l’arc-en-ciel, sera de retour le 23 mai. Cette installation est située au coin des rues Sainte-Catherine Est et Saint-Timothée.

À lire aussi

Et encore plus