Les suggestions lectures du 18 mai 2019 | SB
/artsandentertainment/books
Livres

Les suggestions lectures du 18 mai 2019

 Chrystine Brouillet nous partage ses coups de cœur littéraires de la semaine : de tout pour tous les goûts! 

 À voir aussi : Les suggestions lectures du 11 mai 

 Hors limites  

 Val McDermid      

 Flammarion 

  

 À la suite d’un accident de la route, Karen Pirie, commandant à l’unité des affaires historiques, reçoit une information qui la pousse à se pencher sur le dossier de Tina McDonald, violée et assassinée vingt ans auparavant. Des tests d’ADN indiquent qu’un parent du jeune Ross Garvie, responsable de l’accident, pourrait être le meurtrier. Karen s’empresse de rencontrer les Garvie qui lui apprennent qu’ils ont adopté Ross. Comment retrouver ses géniteurs? Au même moment on découvre le corps de Gabriel Arbott, fils d’une femme tuée aussi vingt ans plus tôt dans un attentat à la bombe imputé à l’IRA. Karen et son équipier Jason ne peuvent se douter à quel point leur quête de la vérité est gênante...et dangereuse! 

  

 La si attachante Karen, qui forme un duo inusité avec le maladroit Jason, nous plaît immédiatement par sa perspicacité et sa ténacité essentielles dans cette intrigue aussi complexe que rigoureuse, aussi haletante qu’étonnante. Val McDermid? Satisfaction garantie! 

  

 L’usurpateur  

 Jorn Lier Horst         

 Série noire Gallimard 

  

 Viggo Hansen est retrouvé devant sa télé allumée, mort depuis quatre mois alors qu’un autre homme est découvert dans une forêt de sapins. Dans les poches de ce dernier, un prospectus où on relève les empreintes de Robert Godwin, auteur des meurtres d’une vingtaine de femmes, disparu depuis des décennies. Est-il en Norvège? Depuis combien de temps? Sous quelle identité? Quelle vie a-t-il usurpée? L’inspecteur de police Wisting devra rapidement composer avec les agents du FBI qui débarquent à Larvik et ils ne seront pas trop nombreux pour traquer Godwin. D’autant que Line, la fille de William Wisting, journaliste, pose beaucoup de questions qui pourraient venir aux oreilles de l’assassin. 

  

 Les frissons se multiplient à mesure que l’enquête de Wisting progresse, révélant l’extrême dangerosité du meurtrier, son habileté à se glisser dans la peau d’un autre : une chasse à l’homme captivante, palpitante! 

  

 Tu peux toujours rester  

 Valérie Chevalier      

 Hurtubise 

  

 Les inséparables Maud et Alice sont de retour et si elles sont heureuses au boulot, côté cœur, c’est un peu plus compliqué : après de cruelles déceptions, Maud est décidée à rester célibataire et Alice, en couple avec Alexis, accepte mal sa décision de partir trois mois en tournée alors qu’elle aimerait plutôt fonder une famille. Arriveront-elles à concilier leurs désirs avec la réalité? 

  

 L’indéfectible amitié de ces jolies trentenaires est toujours aussi charmante et permet à l’auteure d’explorer aussi bien les thèmes de la fidélité que de la liberté et des choix parfois si difficiles à faire en cette époque où tout va si vite. Un roman empreint d’humour à la fois distrayant et réconfortant pour toutes celles qui s’interrogent sur l’Amour... 

  

 Le Saint Patron des plans foireux  

 Éric Gauthier     

 Alire 

  

 Philippe Sigouin monte depuis toujours de petites combines avec son frère Yannick, mais la récente trahison de ce dernier l’incite à faire cavalier seul. Pour son premier gros coup en solo, il accepte d’importer le squelette d’un saint couvert de bijoux qui doit être revendu pour une belle somme à un amateur de reliques. Si l’arrivée du squelette se ne déroule pas comme prévu, la suite échappe carrément à tout ce que pouvait imaginer Sigouin, car Saint Déodatus ressuscite! Et mort ou vivant, tout le monde s’intéresse à lui... 

  

 Un titre parfait pour cette intrigue où les personnages multiplient les manigances, les coups tordus témoignant de l’imagination débridée de l’auteur qui nous donne un roman hautement réjouissant, exploitant la veine fantastique avec brio, saupoudrant le tout d’un humour caustique et adoptant le rythme nerveux d’un excellent polar. 

  

 L’albatros et la mésange  

 Dominique Demers      

 Québec-Amérique 

  

 Pas toujours facile d’avoir dix-sept ans... Alors que Mélodie tente de surmonter une terrible blessure amoureuse, Jean-Baptiste s’interroge sur son milieu, sur son père à la foi envahissante. Mélodie a été élevée seule par sa mère, Jean-Baptiste s’occupe de ses frères et sœurs tout en rédigeant un projet sur l’éthologie, hyper-conscient des leçons que les humains pourraient tirer de l’observation des comportements des animaux. Comment ce grand adolescent un peu étrange pourra-t-il retenir l’attention de la jeune femme blessée? 

  

 L’auteure sait rendre avec éloquence la passion de Jean-Baptiste pour la nature et les pages qu’elle y consacre donnent envie d’imiter son personnage et de gravir le Mont-Royal pour admirer les oiseaux. On comprend qu’une telle ferveur puisse agir sur la détresse de Mélodie : la beauté est salvatrice... Tout comme l’amitié, thème si cher aux jeunes. Ceux-ci seront peut-être étonnés par les questionnements autour de la foi, mais susciter ainsi les discussions prolonge la lecture d’un roman. 

  

 La quête d’Albert  

 Isabelle Arsenault      

 La Pastèque 

  

 Dans une ruelle du Mile-End, Albert découvre une toile représentant un coucher de soleil très apaisant. C’est l’endroit idéal pour lire son bouquin en toute tranquillité. Jusqu’à ce que Colette et Maya viennent jardiner près de lui tandis que Tom joue au badminton et que Berthe cherche son chat. Albert arrivera-t-il à dévorer son livre au calme? 

  

 Ce jeune lecteur est vraiment adorable et on le suit volontiers dans sa quête d’un peu de silence tout comme on applaudit à la chute de cette histoire débordante de charme, de délicatesse et d’esprit servie par des illustrations qui allient douceur et vivacité.

À lire aussi

Et encore plus