Être célibataire en 2019 | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho
Psycho

Être célibataire en 2019

Choisie par certains, subie par d’autres, la vie en solo n’est pas toujours facile. Comment (re) trouver le goût d’être en couple sans oublier qui nous sommes? Et comment s’y retrouver avec tous ces nouveaux codes? À l’heure de la séduction 2.0, voici 3 points importants à connaitre pour bien vivre son célibat.

Si vous êtes célibataire et avez envie de vivre une expérience unique et sérieuse, inscrivez-vous pour participer au nouveau docu-réalité «Si on s'aimait» en envoyant un message ici : https://www.facebook.com/duoproductionstv

À voir aussi: Si on s'aimait: un nouveau docu-réalité!

  

1. La séduction 2.0

En 2019, on « cruise » en ligne. Que ce soit via Tinder, Bumble, Réseau Contact, Québec Rencontres, GoSeeYou ou même Facebook, qui propose aussi un service de rencontres. Il existe une panoplie d’application pour tous les goûts et tous les types de rencontres recherchés. 

Lors des premières rencontres, si la connexion se passe bien, on se revoit, on s’expérimente, on s’apprivoise. On se juge aussi parfois, voire souvent. Ça fonctionne quelques semaines, puis la relation s’essouffle, car il n’y a pas de papillons, pas d’étincelles... Alors on passe au suivant, pensant qu’on trouvera encore mieux, et pourtant! 

Les montagnes russes des applications nous font vivre beaucoup d’émotions. Et quand on se fait soudainement « non-matcher » ou « ghoster », il faut s’assurer de garder confiance en soi! 

  

2. Consommer les relations

On est entré dans un concept de séduction qui n’est basé que sur la superficialité. Difficile d’établir une relation stable, simple et solide à partir d’un « catalogue » où l’on choisit un « produit » qui nous donne envie, par son exotisme, par son emballage, ou parce qu’il ou elle représente notre envie du moment. 

Il est évident que ce n’est pas de cette façon que l’on pourra expérimenter et découvrir l’autre. On se précipite, en traînant avec nous nos anciennes histoires, nos vieilles blessures, qui nous conditionnent, nous bloquent, nous freinent, nous empêchent parfois de faire une place à quelqu’un d’autre. 

  

3. Se faire confiance et laisser place au hasard

Et si on avait confiance en son potentiel? Il ne faut surtout pas se résigner ni faire de compromis sur ses envies ou accepter de changer pour plaire à quelqu'un. 

Et si on recommençait à laisser un peu de place au hasard. On peut aussi bien rencontre notre âme sœur au coin d’une rue ou bien à la table juste derrière la sienne sur une terrasse l’été ! Ça peut commencer par un regard, un sourire, un verre, puis... 

Un dernier conseil très important : rien de mieux que d’apprendre à se connaitre avant de se lancer dans une relation, tout comme apprendre à être seul.

À lire aussi

Et encore plus