Les suggestions lectures du 25 mai 2019 | Salut Bonjour
/artsandentertainment/books

Les suggestions lectures du 25 mai 2019

 Chrystine Brouillet nous partage ses coups de cœur littéraires de la semaine : de tout pour tous les goûts! 

 À voir aussi : Les suggestions lectures du 18 mai 2019 

  

 Chroniques du Plateau-Mont-Royal  

 Michel Tremblay     

 Thésaurus Leméac/Actes Sud 

  

 En procédant à des remaniements pour une lecture plus limpide des «Chroniques du Plateau-Mont-Royal», Michel Tremblay nous permet de redécouvrir avec un œil neuf cette œuvre magistrale, géniale, unique dans la littérature québécoise, sidérante par sa pertinence plus de quarante ans après la parution de «La Grosse Femme d’à côté est enceinte». On retrouve Marcel, Thérèse, Pierrette, Nana, Violette, Duplessis, Albertine avec un bouleversant sentiment d’intimité, mais aborder la totalité des célèbres chroniques génère un vertigineux éblouissement devant tant de beauté, de justesse, d’équilibre. Équilibre entre l’onirisme et la réalité de ces êtres qui luttent pour leur dignité, entre l’humour et la poésie, entre l’histoire d’un quartier et l’histoire d’un pays. Plaidoyer contre l’ignorance qui permet les dérives, contre l’obscurantisme, contre l’injustice, contre le machisme, contre l’aliénation, ces 1091 pages exercent une fascination qui ne se démentira jamais. Les Chroniques du Plateau-Mont-Royal : un trésor national qui a bercé et bercera encore bien des âmes.  

  

 Au royaume des aveugles  

 Louise Penny       

 Flammarion Québec 

  

 Convoqué par un notaire dans une ferme délabrée, Armand Gamache ainsi qu’une libraire de Three Pines et un jeune entrepreneur en construction apprennent qu’une parfaite inconnue les a désignés en tant qu’exécuteurs testamentaires. Ils acceptent ce rôle et découvrent qu’il n’y a pas que ce choix qui est étrange : la défunte affirmait qu’elle était une baronne et qu’elle devait hériter d’une fortune. Alors qu’il est déjà plongé jusqu’au cou dans sa lutte contre les narcotrafiquants, Gamache enquête en parallèle sur la famille de la Baronne. Ses découvertes ne plairont pas à tout le monde... 

  

 Élaborer deux intrigues aussi complexes l’une que l’autre dans deux univers résolument différents est un exercice périlleux, mais l’auteure relève avec brio le défi et nous offre un roman aux images saisissantes, aux personnages aussi riches qu’originaux, aux rebondissements étonnants, graves mais lumineux, insolites, séduisants. 

  

 Ressacs  

 France Martineau     

 Les éditions Sémaphore 

  

 La mort de sa mère Suzette, puis de son père Armand amènent la narratrice à vider leurs maisons respectives, celle où Armand a abusé d’elle, celle où sa mère a détourné le regard, s’intéressant davantage à créer des poupées qu’à ses enfants. Des enfants qui ont guetté la moindre parcelle d’affection, qui ont vécu la terreur, une épouvante qui les a séparés et qui ne peut être gommée, même après tant d’années. La fratrie brisée ne peut ressusciter, les souvenirs envahissant les lieux comme de douloureux ressacs. Qui pourraient entraîner l’auteure telle une lame de fond, mais le lecteur ose croire que l’écriture sera salvatrice : l’empreinte du mal dans la chair, la vaine quête de l’amour maternel, l’enfance anéantie, l’histoire familiale délétère sont exprimées ici avec autant de courage que de talent, autant de lucidité que d’émotion. Un récit puissant servi par un style d’une sobriété qui sert d’écrin à ce sujet douloureux. 

  

 Lilie l’apprentie adulte  

 Samuel Larochelle       

 Druide 

  

 Juillet 2006, Matane : Lilie s’efforce de s’habituer au départ imminent du bel Alexis, recruté à Montréal dans l’équipe de judo en attendant avec son meilleur ami Émile le retour du père de ce dernier pour un souper en famille, Paul étant un deuxième père pour Lilie. Un père qu’elle ne reverra jamais : Paul s’est noyé. Durant cet été particulier, Lilie fera l’apprentissage du deuil, de l’impuissance face à la douleur, des relations sexuelles, vivra ses premières heures de conduite automobile tout en s’interrogeant sur l’amour... 

  

 On suit avec bonheur l’adorable Lilie dans le troisième roman de cette série - le plus poignant - où l’auteur sait si bien rendre l’intensité des adolescents, leur fraîcheur, leurs doutes, leur impatience de vieillir même si ce n’est pas toujours facile de devenir adulte! Un roman touchant que les parents devraient lire aussi... 

  

 Opératique  

 Kyo Maclear/ Byron Eggenschwiler    

 La Pastèque 

  

 C’est la fin des classes et Monsieur P. donne à ses élèves le sujet pour le dernier travail de l’année : «trouver la chanson qui est parfaite pour vous». La jeune Charlie cherche sans trouver, troublée par le bel Émile, passionné d’entomologie et par l’absence de Luka. Pourquoi cet élève a cessé de venir à l’école? Charlie finit tout de même pas avoir un vrai coup de cœur en entendant Maria Callas chanter «Norma» et nous raconte en alternance avec son quotidien la vie tourmentée de la diva souvent incomprise, mais qui n’a jamais renoncé à être elle-même. 

  

 Ce roman graphique explore avec finesse et originalité les thèmes si chers aux adolescents, amitié, musique, amour, appartenance (ou non) au groupe et la mise en image à la fois précise et onirique sert admirablement le propos. 

  

 Spécial à table!  

 Bergeron/Quintin/Sampar       

 Editions Michel Quintin 

  

 Saviez-vous que la mouche goûte avec ses pieds? Que la langue de la limace est faite de 25 000 minuscules dents? Que les termites transforment le bois en sucre qu’ils régurgitent pour nourrir la colonie? Que le homard qu’on aime tant déguster mange lui-même ses semblables à l’occasion? Qu’un grand-duc peut manger 3000 rongeurs par an et que le scorpion peut jeuner durant des mois? 

  

 Des informations aussi amusantes qu’étonnantes servies par des illustrations aussi drôles qu’efficaces aux allusions résolument contemporaines : une collection toujours aussi chouette!

À lire aussi

Et encore plus