Les bières estivales | Salut Bonjour
/kitchen/wineandcocktails

Les bières estivales

Au fil des années et des saisons, certaines tendances font leur apparition dans le merveilleux monde brassicole québécois. Certaines de ces tendances sont éphémères alors que d’autres persistent. Qu’en est-il en ce début de saison estivale 2019?
 
 
Sylvain Bouchard, sommelier en bière, nous présente quatre produits d’ici qui, à leur façon, répondent aux critères recherchés quand on parle de bières d’été (légères et rafraîchissantes) et un peu tendance.
 
1. Les bières avec des fruits
 
Depuis quelques années, il y a une tendance à aromatiser les bières avec des fruits. C’est encore plus vrai quand arrive l’été. De tous les styles de bières, celui qui se prête le mieux à ce jeu du mariage avec les fruits est incontestablement les blanches Belges. Principalement pour leur caractère citronné, mais également pour leur légèreté et leur faible amertume.
 
® Éphémère cassis, Brasserie Unibroue, Chambly, Québec
5,5% alc./vol.
Prix : 9.49$ / 6 x 341 ml
Servir entre 4 et 6 degrés Celsius
 
Voilée et de couleur rouge pâle aux reflets rosés, cette bière de blé aromatisée dégage un agréable parfum de cassis agrémenté d’effluves d’agrumes et d’épices. Ça sent le fruit frais! En bouche, le blé et le fruit viennent nous saluer avec leur belle acidité. Vient ensuite une pointe légèrement sucrée, une douce astringence due à la richesse de la saveur du cassis combinée à un soupçon de raisin frais, de zeste de citron et de thé. L’amertume est pratiquement imperceptible. Elle a des atouts pouvant plaire à une vaste clientèle.
 
2. Les bières sures
 
L’une des tendances les plus fortes depuis 2/3 ans est celle des bières dites «surettes». Il s’agit de bière dont le goût principal mis de l’avant est une acidité franche et bien mordante.
Dans ce domaine des bières sures, il y a certains styles classiques (Gose, Berliner Weiss, Lambic, etc). Cependant, certains brasseurs voulant se démarquer en profitent pour déroger des règles et proposer des liquides innovateurs. Voici un bel exemple qui remémorera un goût aux souvenirs d’enfance: le Creamsicle.
 
® Bière de vacances sure au creamsicle, L’Espace Public (brassée par Oshlag), Montréal, Québec
4,5 % alc./vol.
Prix : 3.59$ / 355 ml
Servir entre 4 et 6 degrés Celsius
 
De couleur blanche paille elle est grandement voilée et trouble par beaucoup de particules en suspension. Au nez, ce sont des notes d’orange Julep et de vanille qui nous font sourire. En bouche, le caractère « suret » nous surprend dès le premier contact avec nos papilles. S’en suivent des notes fruitées d’orange et de crème glacée à la vanille. Une bonne amertume vient nous saluer en finale pour soutenir toute cette acidité. Même si le clin d’œil au creamsicle est intéressant, jamais il ne nous éloigne du caractère sur de cette bière.
 
3. Les bières fermières
 
Depuis quelque temps on entend parler de «bières fermières». Ce qui la caractérise, c'est qu'elle est faite à 100 % d'ingrédients locaux. Que ce soient les fruits, les herbes, les céréales ou le houblon utilisés pour fabriquer la boisson, ils doivent tous avoir été produits localement (dans la région du brasseur) pour qu’une bière soit considérée comme fermière.
Si on trouve une multitude de bières fermières en Scandinavie et dans les pays baltes, ce type de bière est plus rare chez nous, au Québec... Nous pouvons toutefois trouver des bières qui sont brassées par des fermes brassicoles. Elles se comptent sur les doigts d’une main pour l’instant. Ces dernières produisent les céréales dont elles ont besoin pour brasser. De plus, elles s’approvisionnent localement le plus possible pour l’ensemble des autres ingrédients nécessaires à l’élaboration de leurs produits (houblons, petits fruits, aromates, etc.). Je pense notamment à Siboire, à Sherbrooke, qui fabrique une lager aux ingrédients 100 % estriens.
 
® Chiendent, Ferme du Tarieu (brassée par Broadway microbrasserie), Shawinigan, Québec
6,6% alc./vol.
Prix : 4.99$ / 473 ml
Servir entre 4 et 6 degrés Celsius
 
De couleur blonde pâle voilée, cette Saison offre un parfum de levure fruitée. Sur un fond de céréales pâles fraiches sucrées et de foin, on perçoit une pointe fruitée qui nous laisse sur des notes de levures poivrées. La texture ronde et ample de cette bière est d’une grande douceur. Le tout se termine par une amertume franche et une bouche sèche qui redemande une autre gorgée.
 
4. Les bières de style Saison
 
Qu’est-ce qu’une bière de style Saison? Pour bien répondre, il faut d’abord faire la distinction entre une bière dite saisonnière et une bière «saison» à proprement parler.
Généralement, la saisonnière est une bière spéciale dans la gamme de produits d’une brasserie; une bière qui n’est pas brassée tout au long de l’année et qui sort périodiquement selon la bonne volonté des brasseurs.
 
La bière «saison», quant à elle, s’inscrit dans un style à part entière qui a vu le jour en Belgique (Wallonie) et qui rayonne aujourd’hui partout dans le monde, y compris au Québec. Traditionnellement, on raconte que cette bière était brassée l’hiver pour être bue à l’arrivée de la saison chaude par les travailleurs saisonniers sur la ferme. Elles sont donc des bières estivales exemplaires. C’est la Saison Dupont de la brasserie Dupont en Belgique qui a été consacrée le modèle du style.
 
Les bières de style appelé «saison» ne sont donc pas des bières fermières, mais ont un goût dit fermier. Elles sont le porte-étendard des traditions brassicoles fermières.
 
® Saison blonde belge, Simple Malt Brasseurs, St-Eustache, Québec
6.2% alc./vol.
Prix : 4.99$ / 500 ml
Servir entre 8 et 10 degrés Celsius
 
De couleur blonde voilée, cette Saison offre un parfum de pommes fraiches, de citron et de levure. En bouche, ce sont des accents de miel qui nous saluent en premier. Viennent ensuite des notes de levures, de poivre et d’épices. L’effervescence champenoise que présente cette bière offre un corps léger en bouche. Le tout se termine par une amertume franche et une bouche sèche.
 
 

À lire aussi

Et encore plus