Salut Bonjour | 3 choses à savoir sur la vie en autos-caravanes
/wellbeing/sportsandoutdooring

3 choses à savoir sur la vie en autos-caravanes

 Certains la qualifient de « simplicité volontaire », mais la van life est plutôt un équilibre entre la passion du voyage, les bonnes choses de la vie et la simplicité. Voici 3 choses à savoir sur la vie en autos-caravanes. 

 À voir aussi: Les essentiels de camping d'Alexis 

  

 1. C’est quoi la vie en autos-caravanes? 

 Généralement, l’objectif est de se déplacer à moindre coût et de trouver le lieu parfait : un lac paisible, un décor incroyable, un endroit « secret » ... La vie en autos-caravanes ou van life est très à la mode aux États-Unis et on peut camper sans frais sur de nombreux sites sans service.  

 C’est une forme de camping de luxe dans un sens et assez rustique dans l’autre. On fait des appels pour trouver des endroits afin de se ravitailler en eau, en électricité et en bois. Certaines fourgonnettes possèdent des douches intérieures ou extérieures, sinon on se débrouille dans des terrains de camping. De façon générale, on campe au bord de l’eau ce qui aide beaucoup. Inutile de mentionner qu’en février, on se promène surtout dans des endroits plus chauds que le Québec. La van life est aussi possible au Québec, il n’y a pas de terrains réservés, mais il y a des parcs nationaux.  

  

 2. Être un nomade numérique 

 Plusieurs adeptes de la « fourgonnette life » apportent, sur la route, carrière et projets. Ils sont travailleurs autonomes. Journalistes, vidéastes, blogueurs, photographes, entrepreneurs... On les appelle des nomades numériques et ce qui est inspirant, c’est qu’ils n’attendent pas leur retraite pour vivre de grands rêves et partir à l’aventure. Ils sont la preuve que le travail n’est pas une entrave à la liberté !  

  

 3. Des conseils avisés de vanlifers expérimentés 

 Il faut d’abord trouver un véhicule de confiance et faire de son auto-caravane son chez-soi. Il faut le dorloter et s’assurer de le garder en bon état.  

 Quand on part, il faut savoir lâcher prise. Si vous vous apprêtez à embrasser ce mode de vie nomade, il n’y a pas de préparation idéale ou infaillible. Le déplacement ne doit jamais être forcé. Une constante demeure : il faut trouver un rythme de voyage sain et laisser de la place à l’imprévu. Allez où vous voulez, quand vous le voulez!  

 En résumé, vivez VOTRE aventure ! Il faut voyager pour soi, pour se découvrir ou se redécouvrir. Il faut voyager à son rythme, et en fonction de ses passions.

À lire aussi

Et encore plus