10 bonnes raisons d’aller à Oslo, en Norvège | Salut Bonjour
/travel/destinations

10 bonnes raisons d’aller à Oslo, en Norvège

 Oslo, Norvège | Un fjord, un fleuve, une tonne d’espaces verts et de projets artistiques : Oslo n’est peut-être pas la première ville qui vient à l’esprit quand on planifie un voyage en Scandinavie, mais elle mérite assurément qu’on s’y attarde. Vous partez explorer les fjords et les étonnantes contrées arctiques de la Norvège ? Flânez d’abord dans sa capitale.

À voir aussi: Top 7 piscines d’hôtels au Québec   


1. Les saunas flottants  

L’invention du sauna revient officiellement aux Finlandais, mais ça ne veut pas dire que les Norvégiens n’en sont pas fans. L’une des expériences scandinaves les plus chouettes à vivre à Oslo, peu importe la saison, est de passer quelques heures dans un bateau-sauna KOK. En face de l’Opéra, on y alterne entre les séances au chaud (80 °C) et les plongeons dans l’eau (froide) du fjord d’Oslo. Il est permis d’apporter une ­petite quantité d’alcool et de nourriture à bord. Et, certains jours, les saunas partent même en croisière dans le fjord !                    


2. Les pyramides de SALT  

SALT est un projet d’art itinérant. Vous le reconnaîtrez à ses grandes ­pyramides de bois inspirées des ­séchoirs à poisson traditionnels que l’on croise encore sur les côtes norvégiennes. Sous ces structures, différents univers : un ­sauna géant pour 80 personnes, un ­café-bar servant des spécialités locales, des ­événements culturels, des soirées DJ, des « happenings » familiaux... SALT campera au bord du fjord d’Oslo jusqu’en 2020, ensuite, il repartira vers le nord du pays.                    


3. Les petites rues de Grünerløkka  

Quartier hipster d’Oslo, Grünerløkka est LE secteur à explorer si vous aimez vous perdre dans les villes du monde. Cafés, terrasses, bars, parcs, galeries d’art et boutiques de seconde main vous permettront de vous mêler à la faune locale. D’ailleurs, si vous louez un logement sur Airbnb, ce quartier est une belle option, à seulement 20 minutes de marche de la gare Centrale et du bord de l’eau.  


4. Le café Tim Wendelboe  

Selon des chiffres de l’Organisation internationale du café, les Norvégiens ­seraient les deuxièmes plus grands buveurs de café du globe, derrière les Finlandais. De fait, vous boirez du très bon café en ­Norvège et n’aurez aucun problème à trouver des établissements « 3e vague », même au-­delà du cercle arctique. À Oslo, le nom qui revient le plus souvent est celui de Tim Wendelboe, qui a été sacré quatre fois meilleur barista au monde. Si vous carburez au bon café, son bar à espresso dans Grünerløkka est un incontournable.                    


5. Le fjord d’Oslo... et ses musées  

Le fjord d’Oslo n’est pas spectaculaire comme ceux de Bergen - ­généralement en vedette dans les publicités de la ­Norvège -, mais il est doté de jolies îles et péninsules. Le découvrir en traversier fait partie des incontournables de la ville et vous n’aurez besoin que d’un billet de transport en commun pour le faire. ­Différentes lignes de ferry sillonnent le fjord, dont celle de Bygdøy, qui mène au Musée folklorique norvégien et au ­Musée des bateaux vikings.                    


6. Le resto Gressholmen Kro  

Le Resto Gressholmen Kro sur l’île Gressholmen, 
dans le fjord d’Oslo.

Photo Agence QMI, Sarah Bergeron-ouellet

Le Resto Gressholmen Kro sur l’île Gressholmen, dans le fjord d’Oslo.

Si vous avez envie d’un bain de ­nature et d’air marin, prenez le ­traversier jusqu’à l’île Gressholmen. On y trouve un court sentier avec de jolies vues ainsi qu’un bistro, le Gressholmen Kro, qui est installé dans un typique bâtiment de bois rouge. Sa terrasse est idéale pour prendre un verre au soleil.                    


7. Le musée de Munch  

Saviez-vous que l’artiste Edvard Munch (1863-1944) était Norvégien ? Pour voir l’une des authentiques et ­prenantes versions de son célèbre Cri, ainsi qu’une autre de ses œuvres ­emblématiques appelée La Madone, rendez-vous au Munchmuseet. Le ­musée lui est consacré.                    


8. Le marché Mathallen

Branché et dangereusement ­appétissant, le marché Mathallen est rempli de restaurants, comptoirs et kiosques de produits locaux et ­internationaux. On y va idéalement à l’heure du lunch, question de faire le plein de sushis (une des options de ­repas les plus abordables en Norvège) et de pique-niquer dans le parc adjacent, au bord du fleuve Akerselva.                    


9. La promenade le long de l’Akerselva

Ce fleuve qui sillonne la ville d’Oslo et qui prend sa source dans le lac ­Maridalsvannet est bordé d’une ­promenade de 8 km particulièrement agréable. On y croise des cascades, des parcs, mais surtout des bars et des ­cafés installés dans les anciennes usines. À ne pas manquer : les ­graffitis, la terrasse et les soirées de musique « live » ou de DJ du bar Blå.                    


10. Le Musée Astrup-Fearnley  

Le musée Astrup Fearnley.

Photo Agence QMI, Sarah Bergeron-ouellet

Le musée Astrup Fearnley.

Au bout de la promenade du port d’Oslo, vous remarquerez un ­ensemble de bâtiments de verre en forme de voile. Il s’agit du musée ­Astrup-­Fearnley, conçu par Renzo Piano (Centre ­Pompidou à Paris). L’endroit propose l’une des ­collections d’art moderne et contemporain les plus importantes d’Europe du Nord.                    


Ce voyage a été rendu possible grâce à Intrepid.

À lire aussi

Et encore plus