Mélanie Grégoire nous donne des trucs pour une meilleure récolte | Salut Bonjour
/homeandfamily/gardening

Mélanie Grégoire nous donne des trucs pour une meilleure récolte

Le mois d’août est le grand mois de la récolte dans le potager. Mais quand doit-on cueillir ses légumes? Comment? Que faire si on remarque que certains insectes ou maladies s’installent?

À voir aussi: 4 conseils pour entretenir son gazon  

Il existe de nombreuses manières d’assurer ou d’augmenter le rendement de votre potager. Par exemple, une fertilisation adaptée aux besoins des plantes et un arrosage adéquat sont des éléments de base d’une bonne production.

1. L’arrosage

Un potager a besoin d’un arrosage régulier d’environ 25 litres d’eau par mètre carré par semaine, en théorie. Toutefois, cette quantité peut changer selon les précipitations. Il faut demeurer attentif et observer son jardin pour en faire un arrosage adéquat.

L’arrosage manuel la méthode d'arrosage la plus simple et, en période de grande chaleur, il est préférable d'arroser en début de soirée, ce qui limitera les pertes d’eau par évaporation. Cependant, lorsque les nuits deviennent plus fraîches, il est conseillé d’arroser votre jardin le matin!

CONSEIL: Utiliser de l’eau de pluie récupérée dans un baril pour arroser votre potager évitera un choc thermique sur vos plantes, puisqu’elle sera à la température ambiante, en plus d'être écologique!

2. Le désherbage

Le désherbage, bien que peu apprécié, est conseillé pour éviter l’envahissement par les mauvaises herbes. Afin de vous alléger la tâche, lorsque vous constatez la présence de feuilles adultes sur vos légumes et que ceux-ci ont poussé, vous pouvez, par exemple, recouvrir le sol d’un paillis riche. Au départ, vous pouvez vous limiter à une épaisseur de deux centimètres, mais vous devrez en ajouter de deux à quatre centimètres additionnels lorsque vos plants seront plus grands. En plus de contribuer à conserver un sol humide et meuble, couvrir la terre permet d’éviter la croissance des mauvaises herbes. Notez qu’il est préférable d’utiliser des paillis naturels sans colorant.

3. La fertilisation

Il est possible d'obtenir un sol de qualité de deux façons. L’amendement du sol (comme le compost), qui permet de réveiller les vers et les microorganismes et la fertilisation qui apporte un équilibre en éléments minéraux ainsi permet d’avoir un potager productif. Parmi les éléments importants que doit contenir votre sol, on trouve l’azote, le phosphore, le potassium, le calcium, le magnésium et des oligoéléments comme le fer. Les trois premiers correspondent aux trois lettres (N-P-K) que vous trouverez sur les emballages d’engrais.

ATTENTION: Il est important de ne pas trop fertiliser le sol au risque de le surcharger en minéraux, ce qui peut être nuisible pour la santé et l’environnement. 

À lire aussi

Et encore plus