Les secrets du bois traité | Salut Bonjour
/homeandfamily/decoreno

Les secrets du bois traité

L’été, la terrasse est le lieu de la maison à la fois convivial et de détente. Elle est personnalisable à volonté et peut-être aménager de différente façon. Mais avant de se lancer dans un projet de pose de terrasse en bois, il y a quelques points clés auxquels vous devez réfléchir. On en parle aujourd’hui!  

À voir aussi: 10 tendances pour une déco de vacances   

Pourquoi choisir le bois traité comme matériau?  

Le bois traité est assez économique et accessible. Ç'est un produit abordable, facile à transformer (pour tous les types de bricoleurs) et qui ne demande aucun outil spécialisé ou particulier.   

Les mythes et les bonnes pratiques  

1. Le sens du bois  

Les planches de bois traités demandent à être analysées avant leur installation. Les planches sont «gradées» (belles de tous les côtés), donc vous n’avez pas à chercher le «beau côté de la planche». Toutefois, quand on fabrique notre terrasse, on devrait installer les planches de bois traité avec les anneaux de croissances face contre sol pour la faire perdurer et permettre à l’eau de mieux s’écouler. Ça permet aussi d’éviter qu’avec les rayons UV et la chaleur du soleil, les anneaux ne se décrochent et que ça devienne rugueux et inconfortable pour les pieds.  

2. L’entretien  

Devrions-nous faire un entretien la première année? Oui! Un bois fraîchement traité est prêt pour l’utilisation, mais si on souhaite le garder beau le plus longtemps possible, il faut le protéger des rayons ultra-violets, de la chaleur et des changements d’humidité.  

Le bois fraîchement traité sèchera rapidement en surface, tandis que l’intérieur demeurera très humide. En raison de cet écart d’humidité́, le bois peut rétrécir selon un régime variable et, comme n’importe quel bois naturel, sera susceptible de fendre, de gauchir et de voiler. Pour ralentir ce séchage de la surface et permettre au bois de sécher uniformément, il est important d’appliquer un hydrofuge aussitôt que possible après l’installation du bois. L’hydrofuge aidera à limiter l’absorption d’eau et réduira ainsi le phénomène de dilatation et de retrait du bois traité utilisé à l’extérieur, lorsqu’il subit des cycles de temps humide et sec. Comme on ne peut pas contrôler Dame Nature, l’application d’un scellant hydrofuge nous permettra de mieux contrôler l’humidité.  

3. La teinture  

Est-ce que l’on doit attendre 1 an avant l’application d’une teinture sur un bois traité neuf? Non! Aujourd’hui, le bois traité peut recevoir une teinture dès la première année. À l’époque, en raison de l’utilisation d’un traitement imperméabilisant, on recommandait d’attendre qu’il sèche avant d’appliquer un produit (une teinture ou de la peinture), mais ce n’est plus le cas maintenant.   

4. Protéger les bouts de coupe  

Durant la construction de la terrasse, faut-il protéger les bouts de coupes ? La réponse est oui! Autant les bouts de coupe que les gros trous de perçage pour préserver l’intégrité du bois. On doit aussi utiliser des vis et des ferrures conçues pour l’extérieur puisque le bois traité ne doit pas être revêtu (encapsulé), scellé ou enveloppé de produits en aluminium où il risquerait d’y avoir de l’humidité́ ou de l’eau emprisonnée. Ça vous évitera de vous retrouver avec des planches déformées.   

5. Rouleau ou pinceau?  

Est-il préférable d’appliquer le scellant hydrofuge et/ou la teinture au pinceau ou encore au rouleau? Un gros pinceau est à privilégier. Il faut aussi se rappeler qu’on applique toujours le produit dans le sens du fil du bois.   

6. Brûler ou non?  

Est-ce qu’on peut brûler le bois traité ? Non. Bien qu’il soit moins nocif qu'avant, on ne doit pas faire brûler le bois traité. Les débris devraient être jetés de façon sécuritaire, conformément aux règlements locaux.  

7. Boîtes de jardin  

Est-ce que l’on peut utiliser du bois traité pour construire une boîte de jardin? La réponse est non. Il n’est pas conseillé d’utiliser du bois traité dans des circonstances où l’agent de préservation risque d’être incorporé dans des aliments. Ce n’est pas recommandé  

(Source : Materio.ca) 

  

À lire aussi

Et encore plus