6 façons d’éviter les blessures sportives chez vos enfants | Salut Bonjour
/homeandfamily/familylife

6 façons d’éviter les blessures sportives chez vos enfants

Image principale de l'article Sport: 6 façons d'éviter les blessures d'un enfant

C’est connu, les enfants adorent bouger et s’activer; ils ont énormément d’énergie à dépenser. Toutefois, en pratiquant un sport, votre enfant s’expose nécessairement à des risques de blessures. En prenant quelques mesures de prévention, vous pouvez faire une différence et ainsi éviter des blessures qui le suivront longtemps.  

 

 

À lire aussi: Comment bien identifier le matériel scolaire de vos enfants 

Voici 6 façons d’éviter les blessures sportives chez vos enfants: 

 

1. Vérifier la condition physique de votre enfant 

Avant de pratiquer un sport, il est bon d’examiner la condition physique de votre enfant afin de savoir s’il ne fait pas face à certains troubles de santé. Ainsi, après un petit tour chez le médecin de façon annuelle, vous êtes en mesure de comprendre qu’il existe peut-être des risques liés à des sports en particulier pour votre enfant.     

 

 


 

2. Arriver en avance à son activité physique 

En prenant le temps d’arriver au lieu où votre petit trésor pratique son sport, vous lui donnez du même coup la possibilité de bien s’échauffer et ainsi de ne pas brusquer son corps. C’est aussi une façon d’amplifier un état d’esprit serein afin de bien le préparer à son entrainement. En arrivant en retard, vous risquez de brusquer mentalement et physiquement votre enfant.      

 


 

 

3. Bien préparer votre enfant pour son sport : vêtements et équipements 

Ça peut sembler simple comme conseil, mais trop souvent les enfants arrivent mal équipés pour pratiquer leur activité. En plus de provoquer chez lui un manque de confort, vous risquez d’atteindre sa propre confiance. Les enfants se comparent entre eux et votre jeune constatera par lui même qu'il lui manque certains éléments. Des culottes trop longues, de mauvais souliers, les cheveux dans le visage; ce sont tous des éléments qui ont un impact sur d’éventuelles blessures.     

 


 

4. Encourager le plaisir de l’activité plutôt que la compétition 

Il est essentiel de rappeler à votre jeune qu’il pratique cette activité pour le plaisir et pour rien d’autre. Une autre bonne idée est de miser sur l’esprit d’équipe plutôt que la performance. Il faut donc lui remettre en tête les raisons pour lesquelles il a choisi de bouger et ainsi privilégier de bonnes valeurs sportives. De cette façon, votre enfant aura une pratique sécuritaire et non agressive qui évite les blessures.
 

 


 

5. Repos la veille 

Le sommeil n’est pas à négliger. La veille de son entrainement, votre enfant a besoin de repos, il faut donc ne pas trop bousculer son horaire. En épuisant votre enfant la veille, il ne sera présent ni mentalement ni physiquement ce qui l’expose aux bobos. Il risque aussi d'être plus à vif autant avec vous qu'avec son équipe, ce qui aura nécessairement des conséquences sur l'esprit d'équipe ainsi que son inclusion dans celle-ci.    

 


 

6. L'importance de l'hydratation 

Un petit rappel par rapport à l’importance de s’hydrater durant son sport n’est jamais de trop. En buvant de l’eau, votre jeune diminue les risques de fatigue durant son activité. D’autant plus qu’il perd beaucoup d’eau en suant, il est primordial qu’il le fasse! Surtout si vous savez que votre jeune se donne à fond beau temps, mauvais temps, ne vous gênez pas pour le lui rappeler.     

 


 

À lire aussi

Et encore plus