«Parlons VPH» : une campagne pour sensibiliser les québécoises aux risques d’infections | Salut Bonjour
/wellbeing/health

«Parlons VPH» : une campagne pour sensibiliser les québécoises aux risques d’infections

Selon la Société canadienne du cancer, le VPH est à l’origine de la quasi-totalité des cas de cancer du col de l’utérus. La médaillée olympique et championne du monde en patinage de vitesse courte piste Marianne St-Gelais s’associe à la campagne «Parlons VPH» afin de sensibiliser les Québécois et inciter les femmes à prendre leur santé en main. Sabrina l'a reçue en compagnie de la Dre Josée Duguay. 

À voir aussi : Le taux d'obésité abdominale a doublé au Québec en 30 ans   

À lire aussi

Et encore plus