Faciliter le sommeil des enfants | Salut Bonjour
/homeandfamily/familylife

Faciliter le sommeil des enfants

À un moment ou un autre de leur vie, 30% des enfants souffriront de problèmes de sommeil. Tout le monde a besoin de bonnes nuits de sommeil! Comment y arriver et ainsi permettre à toute la famille de bénéficier d'un sommeil réparateur?  

À voir aussi: 5 trucs pour simplifier nos matins   

1. Reconnaître un manque de sommeil  

Comment savoir si notre enfant dort suffisament et s'il bénéficie d'un sommeil réparateur? Il suffit d'être attentif à ces quelques signes, qui indiquent que quelque chose cloche:    

  • De la difficulté à le réveiller le matin.  
  • Un manque de concentration ou une maladresse notable.  
  • De l'irritabilité et des sautes d'humeur.  
  • De l'agressivité ou de l'impulsivité.  
  • Un désintérêt pour ses activités habituelles  
  • Une hausse de l'hyperactivité (plus bruyant et agité).  
  • Un système immunitaire affecté (il est malade plus souvent).    

  

2. Combien d'heures dormir par nuit   

Le nombre idéal d'heures de sommeil varie d'un enfant à l'autre. En général, avant l'âge de 6 ans, les enfants ont besoin de 10 à 12 heures de sommeil la nuit et possiblement d'une sieste en cours de journée avant l'âge de 4 ans. À partir de 6 ans et jusqu'à environ 12 ans, c'est de 10 à 11 heures de sommeil dont un enfant aura besoin pour être bien reposé. Voici un tableau pour vous aider à déterminer l'heure de coucher optimale.  

  

Source: Cenas

3. Des trucs pour un sommeil apaisant   

  • Un horaire de sommeil fixe    

Il est préférable de garder constantes les heures de coucher et de lever dans la mesure du possible. On essaie de ne pas varier de plus de 2 heures cet horaire la fin de semaine ou lors de congés.     

  • Une routine bien établie    

Prévoyez une routine calme et positive de 20 à 30 minutes avant l'heure du coucher pour préparer au sommeil. Un moment de détente et de tranquilité.    

  • Le temps de repos    

Essayez de compléter les devoirs et les leçons avant le souper ou en début de soirée pour fournir à l'enfant une période de repos assez grande entre l'effort et le dodo.     

  • L'activité    

Un enfant a besoin de dépenser beaucoup d'énergie, mais il est préférables de faire des activités plus stimulantes en journée et de privilégier des activités plus calmes à l'approche du coucher. Toute activité incluant un écran est à éviter en soirée, puisqu'ils stimulent trop le cerveau et favorisent l'éveil.    

  • L'environnement    

Faites en sorte que sa chambre soit un endroit sécurisant, calme et apaisant. On évite les écrans dans la chambre et on favorise un environnement sombre, silencieux et frais. Certaines précautions sont aussi à prendre lorsque les devoirs sont faits dans la chambre, pour qu'une distinction soit faite entre l'endroit de travail et celui de repos.   

*Avec l'aimable participation d'Evelyne Martello, infirmière clinicienne, auteure et conférencière.

À lire aussi

Et encore plus