L’hyperperformance, un atout ou un enjeu? | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

L’hyperperformance, un atout ou un enjeu?

L’hyperperformance est-elle un atout ou un enjeu? Comme pour beaucoup de choses, tout est une question d’équilibre. 

À voir aussi: Comment réussir sa famille recomposée   

On vit dans un monde où être performant partout est valorisé. Où tracer la ligne dans cette quête de la perfection? Voici quelques pistes de réponses en collaboration avec Marie-Josée Michaud, auteure du livre 80 heures par semaine, quand l’hyperperformance devient toxique. 

1. Qu'est-ce que l'hyperperformance? 

Un hyperperformant est quelqu'un dont les actions sont orientées vers un objectif, quelqu'un de déterminé, de travaillant, qui excelle souvent dans ce qu'il entreprend. Tout ça n'a rien de mal en soi, même que c'est un profil très recherché dans les organisations. La réalisation de soi fait d'ailleurs partie des 5 besoins fondamentaux de la pyramide de Maslow. Toutefois, lorsque le désir de performer prend trop de place, ça peut être épuisant et apporter beaucoup de stress.  

2. Les dangers de l'hyperperformance 

En général, un hyperperformant va toujours dire oui et être constamment inquiet, puisque l'échec n'est pas une option pour lui. Lorsqu'on est pris dans cet engrenage, il est difficile de tracer la limite, de savoir si on agit pour les bonnes raisons et de mettre ses priorités aux bons endroits. De tout cela peuvent découler des problèmes de santé, dont du stress chronique, de l'axiété et de la dépression. 

3. Des exercices clés 

Marie-Josée Michaud propose quelques exercices pour maintenir sa santé sans sentir qu'on perd en performance.  

  • Prendre conscience de ses jugements et éviter de se blâmer. Accepter qu'on ne peut rien changer au passé. 
  • Être à l'écoute de son corps. 
  • Sentir et identifier ses émotions, dont la colère et la peur qui peuvent être fréquents chez les hyperperformants. 
  • Se ramener dans le moment présent. S'arrêter ici et maintenant pour déterminer la bonne action à entreprendre.  

À lire aussi

Et encore plus