6 façons d’être plus écologique à Noël | Salut Bonjour
/homeandfamily/christmas/folder

6 façons d’être plus écologique à Noël

Image principale de l'article 6 façons d’être plus écologique à Noël

Et si, cette année, on décidait que la période des fêtes allait être plus verte que rouge? Voici 6 façons d’être plus écologique tout au long du mois de décembre.  

 • À lire aussi: Comment fabriquer un calendrier de l’avent avec les enfants

1. Choisir un sapin naturel

 

Le grand débat entourant le sapin de Noël naturel et artificiel est toujours d’actualité. Pourtant, de nombreuses études ont prouvé que le sapin naturel était moins nocif pour l’environnement que son acolyte. Pour que le sapin artificiel soit plus écologique, il doit être réutilisé au moins 20 ans, ce qui est rarement le cas.  

 

2. Varier le type de cadeaux

 

Plutôt que de garnir les étagères de vos proches en leur offrant des gadgets, vous pourriez leur confectionner des cadeaux. Que ce soit un caramel salé ou une marmelade à l’orange, ce présent fera plaisir à l’être aimé, en plus de ne pas créer de déchets. Une autre façon de varier le type de cadeaux est d’acheter des billets pour un spectacle ou de prévoir une activité sportive.  

 

3. Acheter des cadeaux locaux

 

Si vous tenez à acheter un présent à votre hôte ou à votre conjoint, priorisez les produits qui ont été fabriqués au Québec . Non seulement vous encouragez l’économie locale, mais vous réduisez l’empreinte écologique liée au transport de la marchandise.  

 

4. Emballer sans papier

 

Il faut savoir que le papier d’emballage métallisé, les choux et les rubans ne vont pas au recyclage. Si vous ne leur donnez pas une deuxième vie, ils iront directement à la poubelle. Par exemple, vous pourriez remplacer le papier d’emballage métallisé par un bout de tissus et remplacer le chou par une branche de sapin, trouvé dans le boisé derrière la maison.  

 

5. Décorer intelligemment

 

Tout comme le papier d’emballage, les guirlandes et les lumières de Noël ne vont pas dans le bac. Comme les tendances évoluent chaque année, les décorations de Noël doivent annuellement être mises au goût du jour. L’idée est de créer soi-même ses ornements avec des fleurs aromatisés, des pommes de pin ou des fruits séchés. Si vous choisissez de mettre des lumières, n’oubliez pas de prévoir une minuterie.  

 

6. Éviter le gaspillage alimentaire

 

Au Québec, le gaspillage alimentaire est évalué à 31 milliards annuellement. La surabondance dans les assiettes ne fait pas exception au réveillon. Pour éviter de jeter aux poubelles une quantité astronomique de nourriture, calculez précisément les portions, prévoyez des récipients réutilisables et compostez.  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus