6 faits méconnus de la canneberge | Salut Bonjour
/wellbeing/nutrition

6 faits méconnus de la canneberge

Image principale de l'article 6 faits méconnus de la canneberge

La canneberge est bien plus qu’un fruit festif, elle a ses propriétés bien à elle, qui nous laisse croire qu’on devrait l’intégrer au quotidien, pas seulement à Noël. Voici les 6 faits surprenants de ce petit fruit acidulé.  

 

1. Québec est le leader mondial de la production de canneberges biologiques.

 

Contrairement aux autres pays, nos producteurs ont moins recours aux pesticides en raison du climat nordique parce que les champignons ont moins tendance à attaquer les plantations. En raison de la disponibilité des terres et de du climat favorable, notre province se classe au troisième rang mondial de la production de canneberges, mais elle est leader en production de canneberge biologiques.  

 

2. La canneberge blanche est aussi nutritive que la canneberge rouge.

 

Avant d’atteindre sa pleine maturité, la canneberge est blanche. On la cultive en août, plutôt que de la cultiver en septembre ou octobre, comme c’est le cas avec la canneberge rouge. Pour cette raison, elle conserve donc les mêmes valeurs nutritives, à l’exception des propriétés antioxydantes, qui lui sont conféré par le pigment coloré du fruit. 

 

3. Les Québécois consomment plus de canneberges que jamais.

 

La consommation de ce petit fruit rouge a sextuplé dans les 30 dernières années. Cette donnée est surtout expliquée par le fait qu’on lui attribue de multiples vertus pour la santé.  

 

4. 90% des canneberges produits au Québec est exporté ailleurs dans le monde.

 

Le Québec, avec ses 8 millions de consommateurs potentiels, représente un très petit marché pour la canneberge puisque nous produisons au-delà de 200 millions de livres de fruits annuellement. 

 

5. La canneberge est une plante vivace qui vit 100 ans.

 

Ce qui la distingue des autres plantes c’est évidemment sa durée de vie. C’est une plante rampante, qui pousse généralement dans les sols humides. Elle va faire des bourgeons, qui vont fleurir au début de l’été pour ensuite donner de petits fruits en septembre ou octobre.  

 

6. La canneberge modifie le comportement des bactéries.

 

La canneberge aide à combattre les infections urinaires, en empêchant la bactérie E.Coli de se coller aux parois de la vessie. Elle va aussi prévenir les ulcères d’estomac, en réduisant l’adhésion de la bactérie H. Pylori à la muqueuse.  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus