Préparer son retour au travail après un congé de maternité | Salut Bonjour
/homeandfamily/familylife

Préparer son retour au travail après un congé de maternité

Image principale de l'article Retourner au travail après un congé de maternité

Retourner au boulot, après plusieurs mois à dorloter votre enfant, peut sembler difficile, voire insurmontable. Voici les trois clés pour un retour tout en douceur.  

• À lire aussi: Préparer son animal à l’arrivée d’un bébé 

1. Planifier sa transition

 

Le retour, il faut le prévoir avant le départ. Il est conseillé d’organiser une rencontre avec son patron quelque temps avant de quitter le bureau afin de discuter des éventuels enjeux pouvant survenir durant votre absence. L’idéal est de transmettre ces informations vous-mêmes à la personne qui prendra la relève durant votre absence. De cette façon, vous vous assurez de partir l’esprit tranquille et de retrouver vos dossiers en ordre. Si vous le pouvez, de façon sporadique, restez en contact avec cette personne durant votre congé de maternité.  

 

2. Préparer la famille

 

Avant de retourner au travail, il faut préparer toute la famille. Inévitablement, vous passerez plus de temps avec vos collègues, au détriment de votre enfant. C’est pourquoi il est important de le préparer à cette séparation. Il est conseillé de le préparer, quelques semaines avant votre retour, au nouvel horaire. Si cela vous est possible, il est aussi préférable de l’intégrer à la garderie plus tôt, ne serait-ce que quelques heures par semaine. Ainsi, lorsque sera venu le moment de le laisser au service de garde à temps plein, il sera déjà acclimaté. Il faudra aussi discuter avec votre conjoint/conjointe des rôles que chacun aura à jouer une fois votre retour au boulot.  

 

3. Être indulgent envers soi

 

La conciliation travail-famille, ça ne s’apprend pas du jour au lendemain. Ça vous prendra un certain temps avant de maîtriser l’art de l’équilibre, aussi difficile soit-il à atteindre. Il vous faudra, durant cette période de transition, être indulgent envers vous-mêmes. Vous pourriez alléger vos premières semaines de travail, en ne travaillant qu’à temps partiel ou en demandant de l’aide aux grands-parents pour récupérer l’enfant à la garderie, par exemple.  

 

Pour plusieurs, le congé de maternité est une période propice à l’introspection. Il se pourrait que vous en profitiez pour revoir vos valeurs et vos priorités. Si votre travail ne vous rend plus heureuse ou qu’il ne convient plus à vos nouveaux choix, c’est peut-être l’occasion pour poser une action.   

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus