Conseils pour arrêter de fumer | Salut Bonjour
/wellbeing/health

Conseils pour arrêter de fumer

Le mois de janvier, ce moment où les gens prennent des résolutions pour l’année à venir: passer plus de temps de qualité avec ses proches, se remettre en forme, manger mieux... ou arrêter de fumer. C’est une belle résolution, mais c’est aussi un très beau et gros défi! Voici quelques conseils en collaboration avec la pharmacienne Sophie Marquis-Germain. 

À voir aussi: 7 résolutions qui font du bien  

1. Le tabagisme en quelques chiffres  

  • 20 % des Québécois fument, ce qui représente une personne sur 5. 
  • Ce sont les 18-35 ans qui sont les plus grands consommateurs de tabac. 
  • Le 1/3 des fumeurs décéderont d’une maladie liée au tabagisme.  

2. Les bienfaits de cesser de fumer 

  • Amélioration de l'odorat et du goût
  • Meilleure capacité pulmonaire
  • Amélioration de la circulation sanguine
  • Diminution de la toux
  • Plus grande facilité à faire de l'activité physique
  • Diminution du risque de crises cardiaques/d'infactus, du cancer du poumons ou de l'œsophage
  • Meilleure fertilité
  • Amélioration de l'apparence physique (dents, cheveux, peau, ongles)
  • etc.

Dès la première journée où l'on cesse de fumer, il y a des éléments positifs qui se produisent dans le corps. Toutefois, il se peut que ces derniers soient difficiles à remarquer, puisqu’il y a aussi des symptômes inconfortables liés au sevrage. 

3. Les symptômes du sevrage 

  • Irritabilité
  • Insomnie
  • Agressivité
  • Agitation 
  • Maux de tête
  • Étourdissements

Même si arrêter de fumer est l’objectif ultime, il est possible qu’on n’y arrive pas après une seule tentative. Mais ce n’est pas parce que vous rechutez une fois que vous rechuterez toujours. Il faut aussi garder en tête que les symptômes de sevrage ne durent pas pour toujours. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des façons de limiter ou de faire passer plus rapidement ces symptômes.  

  • Médication (à discuter avec votre pharmacien)
  • Exercise physique
  • Repos
  • Bonne alimentation
  • etc.

4. Trouver sa motivation 

Trouvez un motivation qui vous aidera à tenir le coup. Nos enfants représentent souvent une super source de motivation. La fumée secondaire irrite la gorge, le nez et les yeux, mais elle peut aussi avoir des conséquences plus graves. Par exemple, les enfants exposés à la fumée de tabac souffrent davantage d’otites, d’amygdalites, d’asthme et d’autres maladies respiratoires.  

Gardez en tête que ce n'est pas parce qu'une méthode fonctionne pour quelqu'un qu'elle fonctionnera pour vous. Il est important de trouver la méthode avec laquelle on est le plus confortable et ne pas hésiter à aller chercher l'aide et les outils nécéssaires. 

Si vous aimeriez du soutien et débuter une thérapie pour arrêter de fumer, les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix offrent un service de consultation. Pour plus d’informations, visitez le www.familiprix.com 

À lire aussi

Et encore plus