Découvrez le courant «slow living» | Salut Bonjour
/magazines/lesideesdemamaison

Découvrez le courant «slow living»

Image principale de l'article Découvrez le courant «slow living»

À tous les mois, j’aurai le plaisir de partager avec vous mes trucs et mes découvertes pour vous aider à faire des choix déco plus écologiques. Et parce que janvier est le mois des résolutions et du renouveau, je vous parle du slow living, un courant qui nous interpelle et nous inspire quelques changements.  

  

Le slow living, vous connaissez? Bien que le terme remonte aux années 1980, il prend tout son sens aujourd’hui: c’est maintenant que nous ressentons vraiment l’urgence de ralentir notre rythme de vie effréné. En déco, le mouvement qui en découle, le slow design, n’est pas un style à proprement parler, mais plutôt une manière de s’exprimer qui est personnelle à chacun et qui s’assortit toujours d’une conscience écologique élevée et privilégie la consommation durable.   

On pourrait penser qu’il s’agit d’une forme de complaisance que seuls les nantis peuvent se permettre, ou encore de la paresse. Loin de là! C’est un effort volontaire pour revenir à l’essentiel, ralentir la cadence et ne s’entourer que de choses qui ont une réelle valeur sentimentale et utilitaire à nos yeux. Le slow living ne cherche donc pas à déterminer le minimum d’objets qu’il nous faut pour vivre, mais plutôt à établir quels sont ceux sans lesquels nous ne pouvons vivre.  

Slow veut évidemment dire «lent», mais c'est aussi un acronyme qui signifie:   

Sustainable / Durable, qui n’a pas ou peu d’empreinte carbonique sur la planète.   

Local / Qui a poussé ou a été fabriqué localement.  

Organic / Biologique, qui n’a pas été gorgé de substances chimiques.  

Whole / Entier, qui n’a pas été transformé.  

  

MATIÈRES NATURELLES  

Évitez le synthétique et le plastique. Privilégiez plutôt les matières naturelles comme le bois, le lin, la laine, le coton bio, la poterie faite main. Ces matières de qualité ont une texture plus agréable au toucher. Dans le cas des tissus, ils respirent beaucoup mieux que leurs équivalents synthétiques. Au fil du temps, les objets et meubles faits de matériaux authentiques en viennent à porter des marques d’usure et à afficher une belle patine – un look vrai, qu’on adore! –, ce qui est impossible à reproduire de façon parfaitement réaliste.  

  

SORTEZ VOS PINCEAUX!  

On possède tous des petits meubles sans histoire, qui ne sont ni des antiquités de grande valeur, ni des objets patrimoniaux auxquels on tient. C’est alors qu’on sort les pinceaux! Donner une seconde vie à un meuble est à la fois un geste écoresponsable, puisqu’on recycle plutôt que d’acheter du neuf, et une expression de notre style personnel; chaque meuble revalorisé est en effet unique. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus