Comment savoir si une personne de votre entourage passera à l’acte? | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

Comment savoir si une personne de votre entourage passera à l’acte?

Image principale de l'article Comment savoir si une personne passera à l’acte?

La semaine de prévention du suicide bat son plein, partout au Québec, jusqu’au 8 février, avec comme objectif de conscientiser le plus de gens possible. Si un membre de votre entourage souffre, il y a peut-être des signes avant-coureurs à déceler avant qu’il ne passe à l’acte.  

 • À lire aussi: Ceux qui reçoivent des câlins sont en meilleure santé

Selon les plus récentes données de l’Association québécoise de prévention du suicide, le taux de suicide au Québec connaît une légère baisse, en comparaison aux années précédentes.  

 

Si ces données peuvent sembler réjouissantes, il reste beaucoup de travail à faire. En effet, les taux d’hospitalisation en lien avec une tentative de suicide sont en hausses. Les 1045 personnes à s’être enlevé la vie en 2017 sont 1045 personnes de trop.  

 

Signes verbaux

 

Pour certains, les signes avant-coureurs seront évidents puisque la personne manifestera verbalement et clairement son intention de mettre fin à ses jours. Il se peut que la personne le fasse de façon plus subtile, en empruntant des expressions telles que « Vous seriez mieux sans moi » ou « Vous aurez bientôt la paix ».  

 

Signes comportementaux

 

Certains comportements ne mentent pas. En voici quelques-uns qui pourraient laisser présager qu’une personne de votre entourage peut mettre fin à ses jours : 

 

  • Elle donne des objets qui lui tiennent à cœur. 
  • Elle met de l’ordre dans ses affaires. 
  • Elle change ses habitudes alimentaires et de sommeil. 
  • Elle semble avoir un intérêt soudain pour les armes à feu, les cimetières, la réincarnation, le suicide.  
  • Elle change son hygiène personnelle.  
  • Elle semble soudainement retrouver le bonheur. Parfois, cette amélioration de l’humeur peut vouloir dire qu’elle ressent un soulagement parce que sa décision a été prise. 

 

Signes cognitifs

 

Outre les symptômes liés à la dépression, tels la diminution du plaisir, la perte d’appétit, la fatigue, vous pourriez noter des changements cognitifs, tels des difficultés à se concentrer, de la confusion, des pertes de mémoire et de l’indécision.  

 

Évidemment, ces signes ne sont pas exhaustifs, mais, si vous restez aux aguets, ils vous permettront peut-être de sauver une vie. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à transmettre les coordonnées du centre de prévention suicide : 1-866-277-3553.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus