RÉSOLUTIONS 2020 : vous trouverez ici la motivation de continuer à vous entraîner | Salut Bonjour
/wellbeing/sportsandoutdooring

RÉSOLUTIONS 2020 : vous trouverez ici la motivation de continuer à vous entraîner

Image principale de l'article Trouvez la motivation de continuer à s'entraîner

Un peu plus d’un mois s’est écoulé depuis la prise de vos résolutions de 2020. Depuis, le froid de janvier a eu raison de ces bonnes intentions? Voici une liste qui devrait vous encourager à rester motivé pour aller vous entraîner.  

 

1. Parce que si vous mettez le bout du nez dehors, vous allez faire le plein de vitamine D.  

 

2. Parce que le plan d’entraînement que vous avez acheté n’est pas complété : on finit ce qu’on a commencé.  

 

3. Parce qu’un professionnel de la santé (nutritionniste, entraîneur) compte sur vous.  

 

4. Parce que votre santé mentale vous remerciera.  

 

5. Parce que l’énergie que vous procurera l’entraînement vous permettra de boire un café de moins .  

 

6. Parce que l’entraînement vous oblige à avoir une certaine discipline dans le reste de votre vie.  

 

7. Parce qu’une bonne habitude est longue à développer, vous devez vous donner la chance.  

 

8. Parce qu’il fait froid dehors et que vous avez besoin de vous réchauffer.  

 

10. Parce que vous aurez envie de manger mieux les jours qui suivront.   

 

11. Parce que vous dépenserez votre énergie et dormirez mieux ce soir.   

 

12. Parce que vous pourriez faire de nouvelles rencontres intéressantes dans une classe de yoga ou de spinning.  

 

13. Parce que votre niveau de stress tendra à diminuer.  

 

14. Parce que vous serez plus flexible.  

 

15. Parce que vous serez plus fort.  

 

16. Parce que vous serez fiers de vous quand vous verrez des résultats.  

 

17. Parce que vous serez moins essoufflés en montant les escaliers.  

 

18. Parce que votre vie sexuelle en bénéficiera.  

 

19. Parce que votre posture sera améliorée.  

 

20. Parce que vous apprécierai davantage l’été qu e l’an passé.  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus