Nutrition: de nouveaux produits sous la loupe | Salut Bonjour
/wellbeing/nutrition

Nutrition: de nouveaux produits sous la loupe

s

Le domaine de l’alimentation est en constante évolution. Chaque année, on voit apparaître de nouveaux produits, on adhère à de nouvelles philosophies... Mais que retrouverons-nous sur les tablettes et dans notre assiette en 2020?  

À voir aussi: Si vous pensez devenir végé, regardez ceci  

Une visite dans les magasins d’aliments naturels et même dans les grandes bannières nous permettent de constater l’arrivée d’une panoplie de nouveaux produits. La santé étant un courant très fort, à l’instar du mouvement végé et végan, beaucoup de nouveaux produits sont à base de protéines végétales ou encore sont des substituts aux produits laitiers. Tour d’horizon de plusieurs nouveautés sur le marché !  

1. Des substituts à la viande  

On les annonçait déjà l’an dernier, mais les substituts à la viande se déclinent en plusieurs produits sur le marché.  

PC Menu bleu a lancé des lanières de poulet panées, végétariennes. Elles sont constituées de protéines de pois et de protéines de soya et apportent 13 g de protéines par portion de 90 g (3 morceaux). Leur teneur en calories (240), en gras (13 g), en glucides (20 g) est assez semblable aux filets de poulet pané sur le marché. En revanche, leur teneur en sodium est acceptable, soit 290 mg (13% VQ).  

Si j’ai critiqué les Galettes Beyond Burger de par leur longue liste d’ingrédients et leur teneur en sodium, les Aliments Racine offrent, quant à eux, des galettes beaucoup plus santé. En plus d’une belle liste d’ingrédients, une galette n’apporte que 45 mg de sodium versus 390 pour le Beyond Burger et beaucoup moins de gras saturés.  

Le fruit du Jacquier devient un populaire substitut à la viande en raison de sa texture et du fait qu’il peut prendre plusieurs saveurs selon les aliments avec lesquels on le marie. Cependant, attention ! Il est peu protéiné.  

Fontaine Santé surprend avec un hummus au chocolat qui apporte, par portion de 30 g, 80 calories, 5 g de gras et 2 g de fibres. On a 3 x fois moins de sucre et deux fois moins de gras que le Nutella.  

2. Les alternatives aux produits laitiers  

On connait une explosion des boissons végétales sur le marché. Si la boisson de soya est la plus protéinée et parmi les plus écologiques, les boissons d’avoine, de sarrasin, de noix de cajou, d’amandes et de pois gagnent du terrain.  

Les boissons de noix sont normalement pauvres en protéines (1 g). Elmhurst se distingue avec des boissons qui affichent une liste d’ingrédients beaucoup plus courte et, du coup, davantage de protéines. C’est le cas de la boisson d’amandes qui apporte 5 g de protéines et celle de noix de Cajou qui en apporte 4 g. Deux bémols toutefois, les amandes ayant besoin de beaucoup d’eau pour leur culture, la boisson d’amandes n’est pas la plus écologique. Également, le produit n’est pas enrichi en calcium, moins intéressant pour les végétaliens.  

Parmi les nouveaux joueurs de fauxmage, on trouve le Zengarry, des substituts faits de noix de cajou et les produits Vegnature qui proposent notamment une bûchette de type chèvre aux noix de cajou. Une portion de 30 g apporte 120 calories, 10 g de gras (2,5 de gras saturés), 170 mg de sodium et 3 g de protéines. Une teneur en calories et en gras légèrement supérieure au fromage de chèvre classique mais une teneur en sodium assez similaire.  

Le Grand vient de lancer des yogourts crémeux non laitiers à base de noix de cajou. Une portion apporte 110 calories 4,5 g de gras 15 g de glucides (7 de sucres) et 2 g de protéines. Le substitut ne contient pas de calcium et ne peut être comparé à un yogourt grec. Il est aussi plus gras qu’un yogourt 0%, mais sa teneur en sucres est modérée.  

Riviera offre aussi, depuis peu, des desserts végétaux à base de lait de coco. Chaque pot contient 100 calories, 4,5 g de gras, 13 g de glucides (8 g de sucres), 3 g de protéines et 10% des besoins en calcium. Le produit est enrichi en vitamine B12, une bonne idée pour les véganes.  

3. Les alternatives aux fameux « P »  

Les nouilles de konjac ! Nouilles de quoi ? Le konjac est une plante qui pousse principalement dans le Sud-Ouest de l’Asie. Son bulbe plutôt gluant est utilisé dans la préparation des nouilles de konjac. Le résultat ? Des pâtes qui sont très riches en fibres alimentaires, et très pauvres en calories. On en trouve au supermarché dans la section des pâtes (notamment la marque NuPasta) ou encore dans les magasins de produits de santé naturelle. Elles s’apprêtent comme des pâtes régulières, mais requièrent 2 à 3 minutes de cuisson tout au plus. Elles sont particulièrement intéressantes dans des soupes ou encore dans des sautés aux saveurs asiatiques. Le konjac est si populaire avec l’engouement des régimes faibles en glucides qu’on trouve maintenant du konjac en forme de riz et même pour remplacer les nouilles Ramen (Konjac Ramen).  

Explore cuisine offre toute une variété de pâtes alimentaires biologique : spaghetti à l’edamame, lasagne ou penne aux lentilles, fusilli de pois chiche, spaghetti aux haricots noirs, fettucine à l’edamame et aux haricots mundo... De quoi préparer des repas nourrissants, naturellement colorés et surtout délicieux ! Une portion de 85 g de pâtes apporte 36 g de protéines et 20 g de fibres ! BioItalia et GogoQuinoa offrent chacun des pâtes de légumineuses fort nutritives.  

Maintenant, voici une belle idée pour remplacer la pâte à pizza classique et une merveilleuse version sans gluten. Le chou-fleur gagne en popularité dans les recettes végétaliennes : chou-fleur rôti façon tex-mex, taboulé de chou-fleur (sa couleur et sa texture lui permettant de se substituer à certains féculents), chou-fleur Général Tao et maintenant la croûte de pizza au chou-fleur ! Cette croûte surprend par sa texture, mais n'est pas si éloignée de la pâte à pizza classique. Sa saveur est discrète ce qui laisse toute la place aux ingrédients qui garnissent la pizza. Plusieurs marques en proposent dont Irrésistible et Wholly Veggie. Plusieurs croûtes contiennent aussi de la farine de riz ce qui, même si elles restent sans gluten, fait grimper le compte en glucides et en calories.  

On annonce aussi une belle place pour les nouvelles farines dans notre alimentation. Farines de quinoa, de pois chiches, de sarrasin, de maïs, de chanvre et de noix de coco s’intégreront encore davantage à nos plats.  

4. Du gruau-frigo  

Ces gruaux-frigos (Yumi Organics), mis au point par une équipe de diététistes montréalaises, fournissent 24 % de la valeur quotidienne recommandée de fibres, 8 g de protéines (sans compter le lait) et moins de 6 g de sucre par portion individuelle.  

C’est un produit se démarque par la liste d’ingrédients simples, par la durée de conservation prolongée une fois le produit préparé (jusqu’à 5 jours au frigo), et par le mode de préparation facile. On a ici un repas sur le pouce pour les matins pressés, qui se prépare en moins de 30 secondes, la veille. Parfaits pour les jeunes familles à l’horaire chargé et pour les étudiants occupés. Les gruaux-frigos de Yumi Organics affichent une liste d’ingrédients naturels et biologiques à 100 %, dont plus de 90 % sont de provenance locale et ne contiennent aucun agent de conservation.  

5. Le chanvre  

C’est la nouvelle graine vedette après le lin et le chia. Outre l’huile de chanvre, on trouve plusieurs graines de chanvre aromatisées sur le marché (en version salée, à ajouter sur des salades et des bouddha bol et en version sucrée, à mettre sur du yogourt). Les produits Orijin notamment ainsi que les produits Planet Hemp.

À lire aussi

Et encore plus