10 solutions à des problèmes de rangement courants | Salut Bonjour
/magazines/lesideesdemamaison

10 solutions à des problèmes de rangement courants

Image principale de l'article 10 solutions à des problèmes de rangement courants
Drew Hadley

L’ordre est souvent garant de la sérénité et du bien-être à la maison. Problème d’organisation, manque de rangement, tendance à accumuler? Nous avons recueilli les meilleures solutions de designers d’expérience.  

  

1. LE VESTIBULE EST ENCOMBRÉ  

On exploite la verticalité des murs jusqu’au plafond en installant des crochets, des tablettes et des supports à chaussures muraux, conseille le designer Jean Stéphane Beauchamp. «Libérer le sol permet de donner une impression d’espace dans cette pièce souvent exiguë.» Bon à savoir lorsqu’on vit en appartement ou en condo: il existe des accessoires de quincaillerie à fixer au mur pour supporter poussette, vélo ou tout autre élément encombrant.  

Drew Hadley

  

  

2. LE FOUILLIS RÈGNE DANS LES GARDE-ROBES  

Un garde-robe peut contenir un volume de vêtements important, pourvu qu’on l’aménage avec des étagères et des paniers, en plus des tringles. Il faut maximiser l’espace disponible en misant sur des systèmes d’organisation polyvalents. Mais parfois, plutôt que d’ajouter des rangements, une petite réorganisation suffit. Jean Stéphane Beauchamp nous dit avoir récupéré pas moins de 25 % de l’espace de ses penderies et commodes en adoptant une méthode inspirée par Marie Kondo pour plier les vêtements!  

Ikea

  

  

3. ON PASSE DE GRAND À PETIT  

Un appartement plus petit a des atouts: moins de ménage à faire, une atmosphère plus intime et enveloppante. Pour un passage réussi, on réduit d’abord le nombre de ses possessions. Un gros tri s’impose: on vend, on donne, on recycle. Moins il y a de choses à déménager, moins ce sera long et coûteux, et plus on profitera rapidement de notre nouvel espace. 

À l’aide d’un plan à l’échelle, on évalue si le format de nos meubles convient à notre nouveau chez-soi. Si l’on doit en changer quelques-uns, on mise sur des électroménagers et des meubles compacts et multifonctions.  

Unsplash | Hutomo Abrianto

  

  

4. ON PASSE DE PETIT À GRAND  

Au moment d’emménager dans notre première maison, la tentation est grande d’acheter rapidement de nouveaux meubles. C’est une erreur fréquente, dit le designer Jean-Stéphane Beauchamp: «Il est préférable d’habiter un peu la maison avant d’investir dans du nouveau mobilier.» Le plus souvent, ce sont la salle à manger et le salon à aire ouverte qui embêtent les jeunes propriétaires.   

Pour habiller l’espace temporairement, le designer suggère d’éloigner les meubles des murs, de créer des zones d’activités, d’intégrer des luminaires, des plantes, des toiles et des photos. Les tapis et les rideaux, de leur côté, contribueront à feutrer l’atmosphère et à absorber l’écho des pièces vides. On pourra ensuite tranquillement faire des achats réfléchis.  

Michael Mangreaves

  

  

5. IL MANQUE UNE CHAMBRE  

Si le budget n’est pas un problème, on envisage de finir le sous-sol, voire d’ajouter un étage ou une rallonge, dit la designer Maryse Leduc. À défaut, on mise sur des lits superposés, un «lit mezzanine», ou encore on donne une double vocation à une pièce. Il est également possible de diviser une chambre en deux avec une cloison fixe ou mobile (rideaux, bibliothèques, etc.).  

Drew Hadley

  

  

6. ON NE SAIT PLUS OÙ METTRE LES LIVRES  

La designer Marie-Claude Parenteau-Lebeuf conseille de faire périodiquement un bon ménage dans nos bouquins: «Ils amassent la poussière et deviennent des agents allergènes. Souvent, on conserve des livres qui ne seront plus jamais lus. On peut les donner.» Ensuite, on peut les regrouper par thèmes, selon les pièces où on les rangera – par exemple, les livres de cuisine... à la cuisine! 

Options intéressantes: un mur-bibliothèque qui monte jusqu’au plafond dans la salle à manger, une longue bibliothèque à mi-mur dans un couloir, des piles de beaux livres rassemblés sur une console avec de jolis objets déco.   

À éviter: cantonner les livres dans le salon et surcharger les rayons. Le mieux est de garder le tiers de l’espace libre. De cette façon, l’ensemble ne paraîtra ni tassé ni étouffant, et l’on pourra y exposer des accessoires qui nous plaisent ou de petites plantes.  

Getty Images

  

  

7. LES OBJETS S’ACCUMULENT PARTOUT  

Selon Gabriela Sube Avalos, designer, il est difficile de changer nos habitudes; elles prennent généralement le dessus sur nos bonnes intentions. «Les enfants lancent leur manteau en arrivant à la maison? Peu de chances qu’ils prennent le temps de le ranger sur un cintre, dans un garde-robe. Soyons réalistes. Cela dit, quelques crochets et autres accessoires de rangement astucieux, placés aux endroits stratégiques, peuvent aider à régler ce genre de problème.»   

Qu’il s’agisse de papiers qui s’accumulent sur la console de l’entrée, de produits de beauté qui envahissent la salle de bains ou de boîtes à lunch qui traînent, la solution est d’aménager des rangements là où l’on dépose naturellement ces objets.  

Ikea

  

  

8. LA CUISINE EST TROP PETITE  

Diviser pour mieux ranger, c’est la clé! Séparateurs dans les tiroirs, étagères coulissantes derrière la porte du garde-manger, tiroir-poubelle compartimenté pour le recyclage et le compost... Une cuisine bien conçue nous facilite la vie et se garde plus facilement en ordre, même si la superficie est petite. «Cherchez à gagner de l’espace dans les rangements que vous avez déjà, propose Jean Stéphane Beauchamp, et réduisez vos possessions. Débarrassez-vous de ce qui n’a pas servi depuis deux ans ou plus.»  

Drew Hadley

  

  

9. LA SALLE DE BAINS MANQUE DE RANGEMENT  

On repère tout espace perdu, comme un recoin en hauteur où il suffirait de poser une étagère supplémentaire pour venir à bout du désordre, suggère Gabriela Sube Avalos. «Le manque de place est un problème très fréquent dans la salle de bains. Il faut sortir des sentiers battus pour trouver des astuces gain de place», dit-elle. Ses favoris: tablette sur la porte de douche, pharmacie-miroir, rangement dans le coup- de-pied du meuble-lavabo, au-dessus de la toilette et derrière la porte. Parfois, des solutions sur mesure valent la dépense!  

Drew Hadley

  

  

10. LA MAISON EST PLEINE DE JOUETS  

Pour ne pas se laisser envahir ou pour reprendre le dessus, on procède fréquemment au tri des jouets et l’on crée des rangements faciles d’accès: une armoire, un coffre, des bacs sur roulettes, des tiroirs sous le lit, par exemple. «Pour inculquer de bonnes habitudes aux enfants, on applique le principe “chaque chose à sa place”: on établit des règles et l’on étiquette», dit la designer Maryse Leduc. Au salon, un grand panier dans lequel glisser tout ce qui traîne avant de s’asseoir pour écouter nos émissions favorites se révèle très utile.  

LE TEST DES SIX MOIS   

On cache dans le garage les jouets qui ne semblent plus éveiller l’intérêt des enfants. Les objets qui ne sont pas réclamés au bout de six mois peuvent être donnés sans hésitation.   

Living4Media

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus